Situation des Femmes en Iran

Public

30 décembre 2004

Des eurodéputés allemands manifestent contre la lapidation en Iran

29.12.2004
Iran Focus: Berlin, 29 décembre



Trois membres du parlement européen ont pris part à une manifestation devant l’ambassade d’Iran à Berlin pour protester contre les lapidations pratiquées par le régime iranien.

Un grand nombre d’Iraniens en exil hier après-midi se sont joints aux trois eurodéputés Alexander Alvaro, Holger Krahmer, et Alexander Lambsdorff, du parti libre démocrate allemand.

Les manifestants ont appelé à la fin du dialogue entre l’Union européenne et le régime iranien tant que Téhéran continuera de violer les droits de l’homme, insistant particulièrement sur la condamnation à la lapidation d’une femme nommée Hadjieh Esmailvand. Le verdict a soulevé l’indignation internationale. Les eurodéputés ont aussi protesté contre l’exécution prévue d’une jeune fille de 19 ans, nommée Leïla Mafi, condamnée relations illicites.

Les partisans du principal mouvement d’opposition, le Conseil national de la Résistance iranienne, ont participé à cette manifestation en scandant des slogans hostiles au régime iranien. Le représentant du CNRI en Allemagne, Djavad Dabiran, a déclaré que les exilés iraniens s'étaient rassemblés pour soutenir l’initiative des trois eurodéputés visant à condamner les violations des droits de l’homme en Iran et à dénoncer le récent accord européen avec l’Iran qui, dit-il, « ferme les yeux sur ces violations".

M. Lambsdorff a déclaré qu’il avait adressé une lettre à l’ambassade pour protester contre « la méthode barbare de lapidation » pratiquée par le gouvernement iranien.

csdhi

Les Iraniennes en révolte