Situation des Femmes en Iran

Public

01 décembre 2004

La réponse des mollahs à Brigitte Bardot

Scoop France-Echos : la réponse des mollahs à B.B.
Le 27 octobre, Brigitte Bardot à l'ambassadeur de la République Islamique d'Iran en France à propos des condamnations à mort d'adolescent(e)s.
Voir notre article « Lapidation d'adolescentes : B.B. écrit aux mollahs iraniens » ).
Les mollahs ont répondu !
Voici la lettre :
Ambassade de la République Islamique d'Iran
Paris, le 18 novembre 2004
Au nom de Dieu,
Madame,
Suite à votre courrier en date du 27 octobre 2004, j'ai l'honneur de vous adresser ce courrier afin d'attirer votre attention sur les points suivants.

La nouvelle de la condamnation à la lapidation voire l'exécution d'une adolescente iranienne est complètement inexacte et je déments officiellement et formellement cette nouvelle. Par ailleurs, d'après les procédures actuelles appliquées dans le système judiciaire iranien, la peine de lapidation n'est plus appliquée en Iran. D'ailleurs, je tiens à attirer votre attention sur le communiqué du 9 novembre 2004 du ministère français des affaires étrangères, qui résulte d'une vérification à travers l'ambassade de France à Téhéran en liaison avec la présidence néerlandaise de l'union européenne, affirmant que l'information sur cette condamnation à la lapidation était inexacte. Selon le communiqué « cette condamnation à la lapidation, qui avait été annoncée par la presse locale iranienne à tort, n'a jamais été prononcée ».

Aussi aurions nous pu, peut être, espéré (sic) qu'une personnalité de premier plan, ayant prêté son image à Marianne, symbole de la république française, et qui est considérée comme une référence dans l'opinion publique, préalablement à toute action ou déclaration hâtive, et surtout avant tout jugement, prenne la peine de vérifier l'exactitude des informations ou des rumeurs qui sont portées à sa connaissance.

Par ailleurs, je saisis l'occasion afin de porter à votre connaissance que 60% de la population iranienne (estimée à 69 millions d'habitants) est composée de jeunes de moins de 25 ans et, grâce à cette jeunesse active et dynamique, dans l'ensemble des domaines (éducatif, social, professionnel, …) mon pays construit son avenir sur la base des valeurs nationales et universelles.

Au terme, je me permets d'attirer votre attention sur le fait que d'après les informations fournies par toutes les organisations humanitaires ainsi que les médias français, au cours de l'année dernière seulement, plus de 100 mille femmes et enfants irakiens ont péri, directement ou indirectement, à cause de l'injustice et l'oppression des forces d'occupation américaine. Aussi, toute action de solidarité et toute forme d'expression de sentiments pour sauver ces femmes et enfants irakiens, revêt une très grande importance.

Vous remerciant par avance de votre obligeance, je vous prie d'agréer, Madame, l'assurance de ma considération distinguée.
Attaché de presse (illisible)
A l'attention de madame Brigitte Bardot

csdhi

Les Iraniennes en révolte