Situation des Femmes en Iran

Public

02 décembre 2004

L'un des avocats de la famille Kazemi empêché de quitter l'Iran (Isna)

01/12
AFP 17:17 L'un des avocats de la famille de la photographe irano-canadienne Zahra Kazemi, morte en détention en Iran, a été empêché de quitter la République islamique, a indiqué mercredi l'agence estudiantine Isna.

Mohammad Seifzadeh a tenté de prendre l'avion pour faire un voyage privé, mais en a été empêché, a rapporté l'agence sans préciser la date de cette interdiction.

Zahra Kazemi, 56 ans, arrêtée fin juin 2003 alors qu'elle prenait des photos devant la prison d'Evine à Téhéran, est morte d'une hémorragie cérébrale en juillet après avoir reçu des coups lors de sa détention.

Les avocats de sa famille, qui comptent le Nobel de la paix Shirin Ebadi, ont accusé la justice de partialité dans le procès qui s'est terminé sur l'acquittement du seul accusé et le classement du dossier.

M. Seifzadeh est chargé aussi du cas de plusieurs journalistes, utilisateurs d'internet et dissidents arrêtés au cours d'une campagne lancée par la justice, aux mains des conservateurs.

L'un de ses clients, le journaliste et activiste Mahboubeh Abbasgholizadeh, a été relâché sous caution mardi après un mois de détention, ont indiqué des médias.

L'Union européenne a protesté récemment auprès des autorités iraniennes contre les arrestations et les pressions contre les journalistes, les organisations non gouvernementales et les membres des minorités religieuses.

Dimanche, Isna avait rapporté qu'un journaliste dissident, Issa Saharkhiz, avait été empêché de quitter l'Iran alors qu'il souhaitait se rendre à une conférence aux Pays-Bas.

csdhi

Les Iraniennes en révolte