Situation des Femmes en Iran

Public

03 janvier 2005

Association de Solidarité avec tous les Immigrés

P.B. 818 26008 Valence Cedex
Tél/fax : 0475560367

COMMUNIQUE
L’ASTI de Valence vient d’apprendre la décision du Conseil d’Etat, qui a rendu justice et dignité à Madjide CHAHBASIAN, en confirmant la décision du tribunal administratif de Cergy-Pontoise en date du 5 février 2004, qui annulait l’arrêté d’expulsion pris à son encontre par le Ministre de l’Intérieur le 20 juin 2003. L’Intérieur avait fait appel de ce jugement, confirmé donc par la haute juridiction qui condamne de plus le Ministre à verser 3000 (trois mille) euros à Madjide CHABASIAN.

L’ASTI qui a activement participé au Comité de Soutien à ce juriste iranien, présidé par Jean Ferrat, ne peut que se réjouir de cette décision, qui rétablit Madjide CHABASIAN dans ses droits et qui consacre le droit d’asile en France. C’est en cela un message d’espoir non seulement pour les membres de la résistance iranienne, promis à des tortures et à une mort indignes, s’ils étaient jetés en pâture à la dictature des mollahs, - un régime qui n’a pas hésité au mois d’août dernier à pendre en public une jeune fille de 16 ans pour le seul grief « d’avoir la langue bien pendue »-, mais pour tous les étrangers réfugiés en France, qui ne doivent souvent la vie qu’au respect de ce droit sacré.

L’ASTI prévoit le 27 janvier une exposition et une conférence sur « les droits humains lapidés en Iran » avec la participation de plusieurs membres de la résistance iranienne, en un lieu qui sera communiqué prochainement.
Valence le 29 décembre

csdhi

Les Iraniennes en révolte