Situation des Femmes en Iran

Public

18 mars 2005

Face à la Bête

Hengameh Haj Hassan
Des Iraniennes
dans les Prisons
des mollahs
Edition : Jean Picollec

« Les prisons de Khomeiny ne ressemblent vraiment à aucune autre … »

En août 2004, une jeune fille de seize ans est pendue en public par le juge religieux de la ville de Neka, en Iran, parce qu’il lui reprochait d’avoir eu « la langue pendue » lors de son procès.
Cette nouvelle révolte le monde entier.

Or, depuis un quart de siècle, des dizaines de milliers de prisonniers sont exécutés en Iran, parmi lesquels des femmes et des adolescentes.

A travers le destin de Chékar, et de bien d’autres, l’auteur, qui a elle-même vécu cet enfer pendant trois ans, retrace et dénonce les terribles tortures physiques et psychologiques infligées aux Iraniennes dans les prisons des mollahs. Elle raconte aussi et surtout la formidable volonté de vivre et de résister qui anime.

Au- delà du simple témoignage, voici le cri pudique et poignant de toute une génération de femmes bien décidées à affronter la « Bête » intégriste.

Hengameh Haj Hassan est infirmière à Téhéran au moment de la Révolution islamique. Elle assiste immédiatement dans son service hospitalier aux conséquences de la mainmise du régime de Khomeiny. Ne pouvant rester indifférente, elle dénonce les agissements du pouvoir théocratique. Arrêtée en 1981, elle passe trois ans dans diverses prisons, dont celle d’Evine, dans des conditions qui dépassent l’imagination. A sa libération, elle rejoint les Moudjahidines du peuple et vit actuellement à la cité d’Achraf en Irak.

csdhi

Les Iraniennes en révolte