Situation des Femmes en Iran

Public

16 décembre 2005

Bulletin mensuel d’informations sur l’Iran

Novembre 2005
ASSOCIATION DES FEMMES IRANIENNES EN FRANCE
116 Rue de Charenton 75012 Paris – France
Tél./Fax (331) 43 65 57 84

Le trafic des filles iraniennes
Site Aftab, 1er novembre 2005
Chafeï, le député d’Azarbaïdjan (nord ouest), appelle les autorités du pays à porter leurs attention et action sur le commerce de chaire humaine et surtout le trafic des filles iraniennes, qu’il qualifie de « déshonneur et catastrophe nationale ». Il a par ailleurs rappelé le nombre officiel annoncé de 4 millions toxicomanes dans le pays ajoutant que de même, le trafic de stupéfiant menace sérieusement la société iranienne.


Condamnation à mort
Quotidien Etemad, 1er novembre 2005
Accusé de meurtre de 3 femmes et un jeune médecin, un homme de 42 ans prénommé Habib a été condamné à mort. Sa condamnation a été confirmée par la Cour suprême.

La mère d’un garçon torturé porte plainte
Site Aftab, 1er novembre 2005
Dans sa plainte, une mère accuse les forces de la police d’avoir torturé son fils à mort. Le garçon a été arrêté lors d’un affrontement dans la capitale, puis transféré au centre de détention à Karadj (ouest de Téhéran) où il est décédé à la suite des violences...


Huit millions illettrés
Site Aftab, 2 novembre 2005
Modjtaba Saadati, responsable au ministère de l’Education pour la lutte contre l’illettrisme à Téhéran, a déclaré qu’à l’heure actuelle, 8 millions illettrés dans le pays dont 800 000 à Téhéran sont recensés...


Purge des réformateurs en Iran : les diplomates mis à la porte
The Times, 2 novembre 2005
« The Times » est en mesure de divulguer que le Président de l’Iran, Mahmoud Ahmadinejad, a ordonné une purge sans précédent d’ambassadeurs haut placés jugés trop libéraux pour la politique de son administration. Au moins 20 chefs de mission et d’autres hauts diplomates ont été renvoyés ou transférés dans le plus grand remaniement depuis la Révolution iranienne de 1979. La majorité d’entre eux ont été nommée pendant la décennie de rapprochement avec l’Occident sur laquelle M. Ahmadinejad a brusquement fait marche arrière...


Manifestation devant l'ambassade d'Iran à Rome
Reuters – Rome, 3 novembre 2005
Entre 2.000 et 3.000 personnes ont manifesté devant l'ambassade d'Iran en Italie pour protester contre le récent appel du président Mahmoud Ahmadinejad à "rayer Israël de la carte".
Des personnalités politiques de gauche comme de droite, des dignitaires religieux et des leaders syndicalistes ont participé à ce rassemblement, à la lumière des bougies, devant la mission diplomatique iranienne à Rome...
Mercredi, le ministère iranien des Affaires étrangères avait convoqué l'ambassadeur d'Italie pour protester contre la tenue de ce rassemblement.


Annan annule son voyage à Téhéran
Agence IRNA, 4 novembre 2005
Le Secrétaire général des Nations Unies, Kofi Annan, a annulé sa visite controversée en Iran prévu la semaine prochaine...
Selon le porte-parole de l’ONU, « Le secrétaire général et le gouvernement iranien ont mutuellement accepté que le moment n’soit pas approprié pour cette visite... »

Kofi Annan a été sous la pression des gouvernements occidentaux, des personnalitéspolitiques, des ONG, et des Iraniens en exil pour renoncer ce voyage, qui donnerait une légitimité au régime des religieux en Iran à la tête duquel Mahmoud Ahmadinejad a appelé à rayer un pays de la carte.


Téhéran fournit un refuge aux terroristes d’ Al Qaïda
Sunday Telegraph, 6 novembre 2005
D’après des agents des services de renseignements, environ 25 chefs d’Al Qaïda, y compris trois fils d’Oussama Ben Laden, organisent actuellement des opérations terroristes à partir de leur refuge en Iran, plutôt que de se soumettre à leur assignation à résidence comme le prétend le régime de Téhéran...


Tony Blair: L’Iran fait obstacle au progrès au Moyen Orient
AP, 7 novembre þ2005þþ
Lundi, le Premier ministre britannique Tony Blair a déclaré que le soutien apporté par l’Iran au terrorisme était une entrave au progrès politique au Moyen-Orient et ailleurs...


Manifestation des opposants devant l’UE
Iran Focus - Bruxelles, 7 novembre 2005 Des milliers d’Iraniens brandissant des affiches se sont rassemblés devant le siège de l’Union Européenne lundi, demandant que le dossier nucléaire de Téhéran soit envoyé devant le Conseil de Sécurité des Nations Unies pour de possibles sanctions et que le principal groupe d’opposition en Iran, les Moudjahidin du peuple soit retiré de la liste des organisations terroristes de l’EU.
Les organisateurs ont estimé la foule à 35.000 personnes et des dizaines de parlementaires européens ont pris la parole lors de cette manifestation, au moment où les ministres des affaires étrangères de l’UE se réunissaient dans les quartiers généraux de l’UE pour discuter des moyens pour résoudre la menace nucléaire iranienne...
Maryam Radjavi, la présidente élue du Conseil National de Résistance d’Iran, a appelé l’Occident à mettre fin aux « deux décennies de complaisance » avec les dirigeants de Téhéran lors d’une liaison par satellite avec la manifestation. Elle a aussi dit que l’Occident ne devrait ni apaiser le régime ni tenter une invasion militaire; il devrait plutôt se fier au peuple iranien et à leur résistance pour apporter des changements démocratiques en Iran...


La population iranienne
Agence ISNA, 7 novembre 2005
Selon les dernières statistiques démographiques, à la fin de l’année iranienne (21mars 2006), la population iranienne atteindra 68 467 413 personnes. Parmi cette population, 45 650 253 vivent dans les villes et 22 817 160 dans les zones rurales. La population de Téhéran arrivera à 12 150 742.


Pendaison à Sari
Quotidien Keyhan, 8 novembre 2005
Ahmad Norouzian, 22 ans, a été pendu publiquement sur la place Khazar dans la ville nordique de Sari. Accusé de viol, la sentence de mort confirmée par la 32ème chambre de la Cour suprême a été approuvée par le chef de l’autorité judiciaire du pays, Mahmoud Hachemi Chahroudi.


La liste noire des pays violant les libertés religieuses
Le Monde, 8 novembre 2005
Le 7ème rapport annuel du département d'Etat américain, publié mardi, cible huit pays qui ont violé les libertés religieuses au cours de l'année 2005 : la Chine, l'Iran, la Birmanie, la Corée du Nord, le Vietnam, l'Erythrée, le Soudan et l'Arabie saoudite figurent au sommet...


85% des handicapés vivent dans la misère
Quotidien Djomhouri, 8 novembre 2005
Mme Khologh, directrice d’une organisation de défense des droits des handicapés, a rappelé que les infirmes iraniens sont privés non seulement de l’emploi mais de l’hygiène et l’environnement adaptés à leur état. Elle a déclaré que seul 15% d’entre eux ont la possibilité de décrocher un poste. Khologh a également insisté sur le simple fait que les moyens de transport - métro, taxi et bus - ne sont pas conçus pour le déplacement des invalides.


Les femmes : premières licenciées
Agence ISNA, 9 novembre 2005
Les Iraniennes sont les premières à être licenciées par les entreprises mais les dernières à être embauchées... D’après les statistiques, elles constituent 88% de la population non active en Iran...


La justice convoque un garçon de quatre ans au tribunal
Quotidien Hambastegui, 9 novembre 2005
Prénommé Amir-Hossein, 4 ans, est convoqué par un juge à comparaître devant le tribunal pour avoir jeté de la poussière dans les yeux d’un autre garçon de 10 ans...


Une nouvelle police « spéciale métro »
Agence Fars, 11 novembre 2005
Après la création des polices « spéciale université » et « spéciale hôpital », Jafar Rabi’i, un responsable du Métro de Téhéran, a déclaré la mise en place prochaine d’une «police spéciale métro» dans la capitale. Il a précisé que ceci sera une mesure supplémentaire, car les Forces de sécurité de l’Etat ont auparavant installé des postes de surveillance dans les stations les plus fréquentées de Téhéran.
La prison, un toit pour accoucher
Site Aftab, 11 novembre 2005
Selon le sous directeur de l’Administration pénitentiaire du pays, certaines femmes enceintes sans domicile fixe commettent délibérément des délits mineurs pour pouvoir accoucher sous un toit : en prison...

Ansar-e Hezbollah jure de déraciner les « mal voilées »
Iran Focus, 11 novembre 2005
Le groupe radical Ansar-e Hezbollah [Compagnons du parti de Dieu], s’est engagé auprès de Mahmoud Ahmadinejad de déraciner le « virus » des femmes mal voilées.
Farouchement fidèle au Guide suprême, Ali Khamenei, le groupe a écrit dans son journal hebdomadaire que «le virus des mal voilées et des mécréants » dans le pays était plus dangereux que l'explosion d'une bombe nucléaire.
Le groupe a dénoncé « l'invasion culturelle » qu’il considère une menace bien plus grande qu'une invasion militaire des nations islamiques...

Pendaison
Quotidien Iran, 12 novembre 2005
Originaire d’Ispahan, un Iranien de 27 ans prénommé Madjid, a été exécuté par pendaison samedi pour avoir poignardé un autre homme Abdol-Rassoul... Pendant le procès Madjid a déclaré avoir agi pour se défendre.

Deux homosexuels exécutés
Quotidien Keyhan, 13 novembre 2005
Jugés coupables d’homosexualité, deux jeunes de 24 et 25 ans, Mokhtar N. et Ali A., ont été pendus en public sur la place Bahonar à Gorgan (nord).
Keyhan évoque le « passé criminel » des deux jeunes « entaché de viol et d’enlèvement », mais précise que le « crime » pour lequel ils ont été exécutés était « lavat » [la sodomie]...

[Selon le Code pénal islamique, la pratique de l’homosexualité entre deux adultes consentants est considérée comme crime capital...
L’exécution de deux adolescents homosexuels en juillet dernier à Machad (nord est), avait provoqué une indignation internationale.]


La peine de mort à l’égard d’une femme
Agence Fars, 14 novembre 2005
La peine capitale à l’encontre d’une Iranienne prénommée Fatemeh, accusée d’avoir poignardé son mari en mai dernier, vient d’être confirmée par la 26ème chambre de la Cour suprême. Son exécution est imminente.



Dirigeant d’un réseau porno pendu à Ghazvin
Quotidien Iran, 15 novembre 2005
Un homme a été pendu lundi matin en public et en présence du juge qui l’avait condamné sur la place Mohamadieh dans la ville de Ghazvine (ouest de Téhéran).
L’homme dont l’identité n’a pas été révélée était accusé de diriger avec sa femme une maison close et de produire des vidéos pornographiques...
Le couple avait été condamné à 10 ans de prison, 5 ans d’exil, 80 coups de fouet et la peine de mort pour avoir un réseau de prostitution et pour être en possession d’alcool, de drogues et de CD illicites...
La femme avait été exécutée en février 2004...


« Le mariage provisoire » en hausse de 45%
Agence Mehr, 15 novembre 2005
Au cours de six derniers mois 368 614 mariages ont été enregistrés au niveau national soit 13 % de plus que l’année précédente. Une hausse de 45% est constatée en ce qui concerne «le mariage provisoire » avec 247 cas officiellement enregistrés. Pour la même période, le nombre des divorces annoncés marque également une augmentation de 14%.


Un père de famille tue pour l'honneur une de ses filles "dépravées"
AFP-Téhéran, 15 novembre 2005
Un père de famille est actuellement jugé pour avoir tué à coups de couteau une de ses filles et blessé grièvement une autre après les avoir vues participer à une "soirée dépravée"...
L'accusé, un enseignant à la retraite âgé de 58 ans prénommé Gholamreza, a expliqué au tribunal qu'il avait voulu laver le "déshonneur" jeté sur sa famille par le comportement de ses filles...
L'aînée, Romina, 27 ans, deux fois divorcée, est morte. La cadette, Melina, 22 ans, est restée paralysée des deux mains après avoir reçu 53 coups... "Ma cliente ne pardonne pas à son père. Il a menacé de la tuer s'il sortait de prison", a déclaré au juge l'avocat de Melina.
Selon la loi islamique en vigueur en Iran, un père n'encourt pas la peine de mort s'il tue son enfant.


Incendie de la bibliothèque d’une grande université de Téhéran
Télévision d’Etat, 16 novembre 2005
Mercredi, la bibliothèque principale d’une des plus grandes universités d’Iran avait pris feu à 4h10 du matin. Aucune perte humaine n’a été signalée.
Une grande partie de la bibliothèque est brûlée et au moins 7000 livres ont péri. On ignore si l’incendie était accidentel ou criminel.


Le 127ème pays
Agence IRNA, 16 novembre 2005
D’après les dernières statistiques de l’Union des parlements du monde, l’Iran occupe la 127ème place parmi 146 pays étudiés en ce qui concerne le nombre des femmes parlementaires.
Le Rwanda avec 48,8% et la Suède avec 45,3% sont à la tête de cette liste...


Les quinze bêtes noires du Net
Libération- Tunis, 17 novembre 2005
Reporters sans frontières rend publique, aujourd'hui au sommet de Tunis, la liste des pays où la liberté sur la Toile est la plus limitée...
L'Iran, dont le chef de la délégation à Tunis affiche fièrement sa place de «douzième pays mondial par le nombre de blogueurs» (700 000 selon les estimations), détient pour sa part le record de blogueurs passés par la case prison: une vingtaine ces douze derniers mois. Pourtant, sur le stand de la République islamique, Davoud Zareian affirme : «On n'interdit que les sites pornographiques.» Avant de reconnaître, gêné, que «certains sites politiques, contraires à la loi, sont également filtrés»...


Affaire Kazemi : Le seul accusé est acquitté
Site LCN, 17 novembre 2005
Une Cour d'appel iranienne ordonne la tenue d'une nouvelle enquête à la suite du décès en 2003 de la photojournaliste montréalaise Zahra Kazemi.
La journaliste est morte dans une prison en Iran, en juillet 2003. Elle photographiait des manifestants à l'extérieur d'une prison de Téhéran lorsqu'elle a été arrêtée.
Mercredi, une Cour d'appel a maintenu le verdict d'acquittement du seul accusé dans cette affaire. Il s'agit d'un agent de renseignement, qui était perçu comme un bouc émissaire.
L'avocate de la famille, Shirin Ebadi, prétend que Mme Kazemi a été battue à mort par un responsable de la prison. Son décès en détention a causé un incident diplomatique entre le Canada et l'Iran...


L'Onu préoccupée par les violations des droits de l'Homme en Iran
AFP - New York - Nations unies, 18 novembre 2005
L'Assemblée générale des Nations unies a adopté vendredi une résolution exprimant sa "grave préoccupation" devant les violations des droits de l'Homme en Iran et demandant à Téhéran de prendre des mesures pour y mettre fin.
L'adoption de cette résolution, par 77 voix contre 51, avec 46 abstentions, a aussitôt été saluée par les Etats-Unis comme "une victoire pour le peuple iranien".
Dans ce texte, l'Assemblée se déclare "profondément préoccupée par la persistance des actes de harcèlement, d'intimidation et de persécution" visant de nombreuses catégories de personnes en Iran.Parmi ces catégories, le texte cite notamment "des défenseurs des droits de l'Homme, des organisations non gouvernementales, des adversaires politiques, des dissidents religieux, des réformistes politiques, des journalistes." ...
L'Assemblée appelle également l'Iran à "éliminer, en droit et en pratique, toutes les formes de discriminations et de violence à l'égard des femmes et des filles", les "discriminations inspirées par des motifs religieux, ethniques et linguistiques", et à "cesser toute violation des droits de l'Homme dirigée contre des minorités"...


Khatami défend les positions d’Ahmadinejad
Quotidien Kayhan, 19 novembre 2005
Lors de son récent voyage à Berlin, l’ancien président iranien, Mohammad Khatami a défendu la position de son successeur Mahmoud Ahmadinejad contre l’Etat d’Israël...
Il a annoncé que « la position de Ahmadinejad était le souhait de toute la nation iranienne. » et a insisté sur le fait que « La politique iranienne n’a pas du tout changé avec le nouveau gouvernement »...


Le travail forcé des enfants
Iran Focus -Téhéran, 20 novembre 2005
Une étude l’an dernier a révélé que 14% des enfants en Iran travaillent pour rapporter un revenu à leur famille.
Beaucoup de ces enfants sont obligés de travailler dans des emplois illégaux comme la contrebande, le trafic de drogue et la prostitution et perdent toute possibilité de suivre leurs études. Ils souffrent de malnutrition et de diverses maladies dues au manque d’hygiène.Les chiffres montrent qu’actuellement il y a plus d’un million d’enfants iraniens qui vivent dans l’extrême pauvreté. Plus d’un demi-million d’enfants vivent avec deux dollars par jour et un autre demi-million avec un dollar par jour.
Selon les autorités iraniennes le nombre d’enfants des rues à travers le pays était de l’ordre de centaines de milliers.


Flagellation et prison pour trois jeunes
Quotidien Kayhan, 21 novembre 2005
Dans le cadre de la campagne contre les « fauteurs de trouble », trois jeunes ont été condamnés à 74 coups de fouet chacun et à six mois de prison.
Reconnus coupables de consommation d’alcool et de « troubles », le tribunal a également décidé que ces jeunes, Hamed Z., Mostafa A. et Kamran N., seraient exhibés par la police dans les rues de plusieurs quartiers...


Trois hommes pendus à Kermanchah
Quotidien Iran, 21 novembre 2005
Reconnus coupables d’enlèvement et de viol d’un jeune de 19 ans, trois Iraniens prénommés, Youssef, Hossein et Rouhollah, ont été exécutés par pendaison dans la prison de Diezel-Abad dans la ville kurde de Kermanchah (ouest).


Inquiétude de l’UE face à la violation des droits humains en Iran
UE, 23 novembre 2005 L’Union Européenne a condamne la violation de la liberté d’expression en Iran et appelle Téhéran à respecter ses obligations internationales et engagements vis-à-vis des droits humains.
L’ambassade de Grande-Bretagne à Téhéran, qui préside l’Union Européenne (UE), a déclaré que la République islamique avait violé « les droits à la liberté de parole et la liberté d’association »...


Selon l’UE, les documents en possession de Téhéran n'ont pour unique but que de fabriquer des armes nucléaires
AP-Vienne, 24 novembre 2005
Selon une déclaration obtenue par l'Associated Press, l'Union européenne va accuser l'Iran d'avoir en sa possession des documents qui n'ont d'autre but que de fabriquer des armes nucléaires et va mettre en garde Téhéran contre une possible saisine du Conseil de sécurité lors de la réunion à ce jour de l'Agence internationale à l'énergie atomique (AIEA)...

Les Européens face au jeu de cache-cache iranien
Voir l’article - Courrier international, 24 novembre 2005
« Le conseil de l'AIEA se réunit le jeudi 24 novembre pour examiner à nouveau le dossier du nucléaire iranien. De petites concessions en grands bonds en arrière, les Européens, qui agissent en tant que médiateurs, semblent dans l'impasse pour trouver une solution durable à la crise... »


La fuite des cerveaux
Radio Farda, 25 novembre 2005
Selon Ali Assmand, un responsable des affaires estudiantines, sur 96 étudiants iraniens qui quittent le pays pour des études supérieures à l’étranger, seul deux retournent en Iran...
Plus de cinq millions Iraniens les plus éduqués et diplômés vivent à l’extérieur du pays.


2 séismes dans le sud : 9 morts, une centaine de blessés
AFP-Téhéran, 27 novembre 2005
Neuf personnes au moins ont été tuées et une centaine blessée par un violent séisme qui a frappé dimanche l'île de Qeshm, dans le sud de l'Iran, touchée plusieurs heures plus tard par une autre secousse...

Aucune information n'a été donnée dans l'immédiat sur les victimes et dégâts éventuels de ce second séisme...

Des protestations étudiantes éclatent dans la capitale
Iran Focus-Téhéran, 27 novembre 2005
Les étudiants de l’université de Téhéran ont refusé d’assister aux cours dans la matinée de dimanche et se sont rassemblés devant la bibliothèque universitaire pour manifester contre la nomination d’un religieux à la tête de l’université. L’ayatollah Amid Zandjani, un procureur religieux connu dans les années 80s, a pris ses fonctions dimanche de nouveau patron de l’université. Son prédécesseur, un universitaire, a exprimé sa surprise devant « la hâte sans précédent de cette transition»...
A l’université Amir Kabir, 2000 étudiants ont protesté contre les nouvelles mesures de sécurité du pouvoir sur le campus...


L’amputation d’un prisonnier
Agence ISNA, 28 novembre 2005
La sentence de l’amputation publique de la main droite et du pied gauche d’un prisonnier a été exécutée dans la prison de Karoun à Ahvaz (sud ouest).
L’homme, identifiée sous le nom de Adel. A, accusée de vol à main armée, avait été condamné auparavant par une cour islamique de la ville de Mahchahr...


Une étudiante sauvagement assassinée à Chahroud
Agence ISNA, 29 novembre 2005
Originaire de Téhéran, une jeune étudiante de la faculté des beaux-arts de Chahroud (nord est) a été assassinée d’une manière atroce dans son appartement où elle vivait seul. Une enquête policière est en cours...


La France met en garde l’Iran
CNN, 29 novembre 2005
Dans un entretien avec la chaîne CNN, le Premier ministre français, Dominique de Villepin, a vivement conseillé au gouvernement iranien d’accepter « la dernière offre européenne » sur son programme nucléaire controversé, sinon, de rassembler ses forces pour une confrontation avec le Conseil de Sécurité des Nations Unies...



7% de la population carcérale sont des femmes
Agence Mehr, 30 novembre 2005
Mahmoud Salar-Kia, substitut du procureur pour les affaires pénitentiaires, a déclaré que 7% des personnes incarcérées dans le pays sont des femmes, chiffre sans précédent ces dernières années. Selon lui, 50% de ces femmes demeurent en prison pour des affaires de drogue.

csdhi

Les Iraniennes en révolte