Situation des Femmes en Iran

Public

10 février 2006

Bulletin mensuel d’informations sur l’Iran

Janvier 2006
ASSOCIATION DES FEMMES IRANIENNES EN FRANCE
116 Rue de Charenton 75012 Paris – France
Tél./Fax (331) 43 65 57 84

Pendaison
Quotidien Aftab Yazd, 1er janvier
Accusé de meurtre, le prénommé Abolfazl, 26 ans, a été exécuté par pendaison. La date de l'exécution n'a pas été précisée.


Neuf soldats iraniens capturés
Reuters, 1er janvier
Un groupe rebelle sunnite peu connu a dit avoir enlevé neuf soldats iraniens afin de faire pression sur Téhéran pour obtenir la libération de membres du groupe emprisonnés, annonce la chaîne de télévision Al Arabiya...
Les régions reculées du sud-est de l'Iran, à la frontière pakistanaise, sont les théâtres de troubles sporadiques impliquant la minorité baloutchi. Elles servent par ailleurs de voie de contrebande à des trafiquants de drogue et d'armes.
Quelque 90% des près de 70 millions d'Iraniens sont chiites. Les sunnites, qui appartiennent aux minorités kurde, turkmène et baloutchi, se plaignent souvent de discriminations.


Le pape fustige les ultras en Iran
Sunday Times, 1er janvier
Le pape a profité de son message inaugural du Nouvel An pour lancer une attaque voilée contre les dirigeants ultras de l’Iran.
Les propos de Benoît XVI suivent les appels du président Mahmoud Ahmadinejad pour « rayer de la carte » Israël et sa récente négation de l’holocauste.
« Des autorités qui incitent leurs concitoyens à être hostiles envers d’autres pays, a dit le pape, portent une grave responsabilité et rendent l’avenir de l’humanité plus incertain et anonyme »...
Cependant le Pape a condamné la montée des dépenses en armement et dans une autre pique à l’Iran, s’est moqué des gouvernements qui s’appuient ou aspirent à obtenir un arsenal nucléaire.
« Il n’y a pas de vainqueurs dans une guerre nucléaire, seulement des victimes », a-t-il dit.
« La vérité de la paix requiert que tous – ceux au gouvernement qui possèdent ouvertement ou secrètement des armes nucléaires ou ceux qui veulent les acquérir – veuillent changer en prenant des décisions claires et fermes et déploient des efforts dans pour un désarmement nucléaire progressif et concerté. »


Ahmadinejad assimile le sionisme au fascisme
Reuters, 2 janvier
Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad, qui a déjà provoqué une vague d'indignation dans le monde en qualifiant l'Holocauste de "mythe", a comparé le sionisme au fascisme et déclaré que la création d'Israël répondait à l'objectif d'expulser les Juifs d'Europe.


Sentence d’amputation
Quotidien Iran, 2 janvier
La sentence d’amputation de la main a été confirmée à l’égard d’un jeune homme accusé de 37 cas de vol par un tribunal de Téhéran. Le condamné, un homme de 32 ans, doit également purger une peine de prison de 3 ans et 6 mois.


Une jeune fille de 19 ans exécutée sous peu
Secrétariat du CNRI, 2 janvier
« Une jeune fille de 19 ans va être exécutée en Iran selon le quotidien officiel Aftab. Delara Darabi a été accusée d’homicide à l’âge de 17 ans. Sa peine de mort a été prononcée par un tribunal religieux de la ville de Racht (nord) et approuvée par la Cour suprême bien qu’elle nie toute participation à un meurt.
Delara est peintre et fiancée à un homme condamné à la prison pour son implication dans ce crime.
Les organisations de défense des droits de l’Homme, dont Amnesty International et l’Assemblée générale de l’ONU, ont condamné le nombre très élevé d’exécutions en Iran, particulièrement celui de mineurs.
De nombreuses organisations de défense des droits des femmes et des droits humains ont appelé à une campagne internationale pour sauver la vie de Delara... »

L’Iran ferme un journal et interdit une publication féminine
Reuters, 3 janvier
Le gouvernement iranien mardi a ordonné la fermeture d’un quotidien et interdit la publication d’un nouveau bihebdomadaire féminin dans une première mesure de répression de la presse depuis l’arrivée de Mahmoud Ahmadinejad à la présidence en août.
« Le conseil de supervision de la presse a donné son aval à la fermeture provisoire du journal Asia et de Nour-e-Banouvan et a ordonné d’envoyer leur cas devant la justice », a déclaré le ministère de la culture dans son interdit, dont une copie a été obtenue par Reuters.
Aucune raison n’a été donnée à la fermeture et à l’interdiction bien qu’un journaliste du quotidien économique Asia ait dit que le journal avait reçu un avertissement ces derniers mois pour avoir publié des photographies de femmes considérées comme mal voilées.
Nour-e-Banouvan, une nouvelle publication bihebdomadaire pour les femmes, n’avait pas encore paru...


Des centaines d’arrestations dans le nord-est
Agence Fars, 3 janvier
Les forces de sécurité de l’Etat (FSE) ont arrêté 770 individus dans la province du Khorasan (nord-est) dans le cadre de la seconde phase du « plan de lutte contre les fauteurs de troubles », baptisée « Zafar-2 » [victoire]...


Nouveau bras de fer entre l'Iran et l'AIEA au sujet du nucléaire
Le Monde, 3 janvier

L'Iran a annoncé, mardi, la reprise de ses activités nucléaires sensibles, entraînant une réaction immédiate de l'AIEA, qui a réitéré sa demande d'arrêt de l'enrichissement de l'uranium.


Paris juge "très préoccupante" la dernière annonce de Téhéran
AP, 4 janvier
La reprise annoncée par Téhéran de ses activités de "recherche et développement" dans le domaine nucléaire est "très préoccupante", a jugé mercredi le ministère français des Affaires étrangères, qui a appelé "fermement" l'Iran à revenir sur cette annonce...


Les Islamistes terrorisent les jeunes femmes avec de l’acide
Site Iran Focus, 5 janvier
Dans la dernière « agression à l’acide » en date perpétrée par des islamistes radicaux contre des jeunes femmes ignorant le code vestimentaire, deux étudiantes âgées de 21 et 22 ans ont eu le visage aspergé d’acide dans la ville de Chahroud (nord-est)... Leurs agresseurs non identifiés, qui circulaient en mobylette, se sont approchés d’elles, alors qu’elles marchaient dans la rue Ferdowsi et leur ont jeté de l’acide sur le visage. Les agresseurs ont rapidement disparu et n’ont pas été arrêtés.
Les islamistes radicaux opérant sous l’égide de la milice paramilitaire du Bassidj et du Ansar-e Hezbollah ont intensifié leur campagne contre les femmes et les jeunes filles dites « mal voilées » depuis l’élection de Mahmoud Ahmadinejad. Le président iranien prend régulièrement la parole dans des meetings de groupes d’autodéfense islamistes pour encourager leurs efforts « visant à purifier la République Islamique des vestiges de la culture occidentale corrompue ».


Le président iranien souhaiterait la mort de Sharon
Reuters, 5 janvier

Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a souhaité jeudi la mort du Premier ministre israélien, Ariel Sharon, qui lutte pour sa survie après une hémorragie cérébrale.
"Il faut espérer que les informations selon lesquelles le criminel de Sabra et Chatila a rejoint ses ancêtres sont définitives", a-t-il déclaré, selon ISNA, devant une assemblée de religieux dans la ville sainte de Qom...


Trois pendaisons en prison
Quotidien Djavan, 5 janvier
En présence des familles des victimes et des autorités exécutives, trois condamnés. Madjid Nagher-Zadeh, Amir-Reza Sabihi et un ressortissant afghan Gholam-Ali Ahmadi ont été exécutés par pendaison à l’aube hier dans la prison d’Evin.


La pauvreté touche 100% des fonctionnaires
Agence ILNA, 6 janvier
Mostafa Eghlima, président de l’association des assistants sociaux d’Iran, a annoncé qu’avec un revenu mensuel de 130 000 toumans, 100% des fonctionnaires sont en dessous du seuil de la pauvreté. Sachant que le gouvernement avait désigné un revenu mensuel limite à 250 000 toumans.


Exécution publique d’un jeune sourd et aveugle
Agence IRNA, 6 janvier
Behrouz Mehran-Pour, 22 ans a été exécuté ce matin après quatre années d’emprisonnement. Il a été accusé d’avoir tué sa tante et sa cousine quand il a eu 18 ans. Ce jeune homme était sourd et aveugle.


13 ans : devenu l’âge de la toxicomanie et de la prostitution
BBC, 6 janvier

Lors une réunion des Forces de l’ordre tenue dans la ville d’Arak, Général Tohid Abdi sous-directeur social chargé de l’orientation, a déclaré que les changements parvenus dans les conditions sociales de la population ont fait que l’âge des toxicomanes et prostituées a considérablement baissé et est descendu à 13 ans.
Il estime que vu ces nouvelles conditions, il faut revoir l’ensemble des moyens en place pour assurer et préserver la sécurité dans la société iranienne...


Condamnation à mort d'une jeune Iranienne ayant tué "en légitime défense"
AFP, 7 janvier

Une Iranienne de 18 ans qui a affirmé avoir tué un jeune qui tentait de la violer a été condamnée à mort par la justice, a rapporté samedi le quotidien réformateur Etemad.
La jeune fille, identifiée comme Nazanine et qui avait seulement 17 ans au moment des faits, en mars 2005, a affirmé durant son procès qu'elle était sortie avec sa nièce et des amis en promenade lorsque trois garçons ont commencé à les attaquer.
"Nos amis ont pris la fuite et j'ai dû utiliser mon couteau pour défendre moi et ma nièce contre les garçons qui voulaient nous violer. J'ai donné un coup de couteau. Je ne voulais pas le tuer. Je ne savais pas quoi faire car personne n'est venue nous aider", a-t-elle raconté...


Dix millions femmes et enfants exposés à la drogue
Quotidien Iran, 8 janvier
Sarami, directeur général pour les affaires culturelles de la prévention et la lutte contre la drogue, a déclaré que 70% des prisonniers détenus pour les délits liés à la drogue sont mariés. Il estime ainsi que près de 10 millions conjoints (conjointes) et enfants sont menacés directement par la drogue. Il a par ailleurs annoncé que 21000 toxicomanes sont décédés l’an dernier suite à une overdose.


La ségrégation sexuelle sur les trottoirs
Site Iran Focus, 8 janvier 2006
Le gouvernement de Mahmoud Ahmadinejad a l’intention d’appliquer la ségrégation sexuelle sur les trottoirs, selon Fatemeh Alia, députée du parlement et proche alliée d’Ahmadinejad.
Dans le cadre du plan appelé « le renforcement de la culture du Hidjab (voile) et de la chasteté des femmes», le ministère du logement et du développement urbain a reçu l’ordre de construire des trottoirs séparés pour les hommes et pour les femmes, selon Alia.
« Il s’agit du plan le plus avancé et le plus complet concernant le Hidjab. Il sera complété dans les deux semaines à venir et nous commencerons à le mettre en vigueur. »
Quand il était maire de Téhéran, Ahmadinejad avait ordonné que les bâtiments appartenant à la municipalité soient équipés d’ascenseurs séparés pour les hommes et pour les femmes. « Le ministère du Logement et du Développement urbain aura une obligation de construire des appartements d’une certaine manière … qui entrent dans le cadre de la culture et de l’atmosphère d’une société islamique. Le ministère des routes et des transports doit accorder une attention spéciale aux trottoirs, aux routes, aux voies ferrées et aux voies de transports pour ne plus avoir de rapport sur des femmes ‘mal voilées’ dans ces endroits », a expliqué la députée ultra.
Alia a ajouté que des dispositions spéciales devront aussi être prises pour les touristes en Iran afin qu’ils respectent les règlements islamistes.


Les médias en exil appelés à raconter l'Holocauste aux Iraniens
AFP, 10 janvier

Les responsables de la communauté juive américaine ont demandé aux médias iraniens installés aux Etats-Unis de faire connaître la vérité sur l'Holocauste aux Iraniens, après les propos négationnistes du président Mahmoud Ahmadinejad.
"Nous voulons passer par-dessus les mollahs et ce président pour dire (aux Iraniens) ce que leurs dirigeants ne diront pas, la vérité", a déclaré à l'AFP le rabbin Abraham Cooper, un responsable du Centre Simon-Wiesenthal et du musée de la Tolérance à Los Angeles.
Le rabbin Cooper a estimé que les médias iraniens en exil, notamment les télévisions satellitaires émettant vers l'Iran, pouvaient créer "une sorte de pont humain entre nos communautés pour pouvoir être capables de communiquer directement avec les Iraniens, qui ont moins de 30 ans pour 70% d'entre eux".
M. Ahmadinejad a scandalisé une bonne partie de la communauté internationale à plusieurs reprises, après avoir appelé à ce qu'Israël soit "rayé de la carte", qualifié l'Etat hébreu de "tumeur" et l'Holocauste de "mythe".
George Haroonian, un responsable de la communauté iranienne juive à Los Angeles, a affirmé pour sa part qu'il était important que les télévisions en exil fassent passer ce message, car les jeunes Iraniens ont eu bien moins de contacts et d'expérience (de la cohabitation) avec les juifs" que leurs aînés. Un demi million d'Américains d'origine iranienne vivent dans la région de Los Angeles, dont de nombreux juifs ayant fui le pays après le renversement du Chah par la révolution islamique de 1979.


Sentence de mort pour une femme de 35 ans
Site des Femmes d’Iran, 10 janvier
Le chef judiciaire de Charadj vient de rejeter la demande du renouvellement du procès concernant Azam Faryad Ghoreh-Chiran. La peine de mort a été prononcée à l’encontre de cette femme de 35 ans en 1997. Elle est accusée de complicité dans l’assassinat de son mari Abdollah Ranjbar...

Armes à feu en hausse de 100% à Téhéran
Agence ISNA, 15 janvier
Talaï, Commandant des Forces de l’ordre de grand Téhéran, a annoncé à 11619 le nombre des arrestations depuis la mise en opération du plan de sécurité contre les « fauteurs de troubles » dans la capitale. Il a estimé inquiétant les attaques à main armée et une hausse de 100% des armes à feu par rapport à l’année précédente.


Amnesty international demande l’abolition de la peine de mort pour les mineurs délinquants Déclaration publique 16 janvier 2006

Amnesty international demande aux autorités iraniennes de prendre immédiatement des mesures afin de ne plus recourir à la peine capitale contre des mineurs délinquants. Dans deux nouvelles affaires, des mineurs délinquants – âgés de moins de dix-huit ans au moment des faits qui leur sont reprochés – ont été condamnés à mort par des tribunaux iraniens, en violation des obligations qui incombent à l’Iran au titre du droit international relatif aux droits humains...


Le plus grand futur partenaire commercial
Agence IRNA, 16 janvier
Selon l’ambassadeur de Chine en Iran, le volume des échanges commerciaux entre la Chine et l’Iran arrive à plus de 10 milliards de dollars. Son pays sera ainsi le plus grand partenaire commercial de Téhéran.


Visas
Télévision d’Etat, 16 janvier
La télévision d’Etat a annoncé que désormais, tous les étrangers désirant franchir les frontières iraniennes obtiendront un visa de 15 jours. La prolongation de ce visa à un mois doit être approuvée par la décision gouvernementale. Au-delà d’un mois, la prolongation ne sera accordée que par le ministère de l’Intérieur.



La Syrie apporte son soutien au programme nucléaire iranien
AFP, 19 janvier

Le président syrien Bachar al-Assad a appuyé jeudi la volonté de l'Iran, soumis à des pressions internationales, de se doter d'"une technologie nucléaire à des fins pacifiques", lors de la visite à Damas du président iranien ultraconservateur Mahmoud Ahmadinejad.
La Syrie et l'Iran ont également exprimé leur soutien au "peuple palestinien dans sa résistance contre Israël, qui est la seule voie pour obliger l'ennemi à reconnaître ses droits légitimes", a déclaré M. Assad à l'occasion du premier déplacement bilatéral de M. Ahmadinejad depuis son élection en juin dernier.


L'Iran est "une inquiétude majeure" pour l'armée française
AFP, 20janvier

Le général Henri Bentégeat, chef d'état major des armées, a déclaré vendredi que l'Iran était "une inquiétude majeure pour nous aujourd'hui", car il "affiche des intentions extrêmement belliqueuses".
Interrogé sur RTL au lendemain du discours de Jacques Chirac sur la dissuasion, le général Bentégeat a jugé qu'il n'était "pas concevable qu'un Etat qui ne respecte pas le jeu de la communauté internationale cherche à acquérir l'arme nucléaire à l'encontre de tous les traités internationaux".


Ahmadinejad rencontre des mouvements radicaux à Damas et annonce un "front" commun avec la Syrie
AP, 21 janvier

Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a rencontré des responsables du Hamas, du Djihad islamique et d'autres mouvements palestiniens vendredi dans la capitale syrienne un jour après l'attentat qui a fait 20 blessés à Tel Aviv, en Israël, et qui a été revendiqué par le Djihad.
Le ministre israélien de la Défense Shaul Mofaz a dit disposer de preuves que la Syrie avait planifié l'attentat, alors que l'Iran l'avait financé...
Le président iranien a par ailleurs réitéré jeudi son défi à l'Europe d'accueillir les juifs d'Israël, pays dont il avait déjà estimé l'année dernière qu'il devrait être "rayé de la carte"...


Deux hommes et une femme pendus à Evine
Quotidien Iran, 21 janvier

Deux hommes et une femmes ont été exécutés par pendaison mercredi 18 janvier à l’aube dans la prison d’Evine à Téhéran.
L’un, prénommé Ahmad, a été accusé de meurtre de plusieurs personnes avec la complicité de sa femme Massoumeh, elle même condamnée à 15 ans de prison et à la lapidation.

De même un jeune couple Babak et sa femme Raheleh accusés de meurtre lors d’un cambriolage ont été pendu au même moment.


Emprisonner les « femmes de rue » n’est pas une solution
Agence ILNA, 21 janvier

Mostafa Eghlima, président de l’Association de l’Assistanat social en Iran, est d’avis que l’arrestation et l’incarcération par la police des « femmes de rue » n’apportent pas de solutions et ne les font que disparaître provisoirement du paysage...
Selon lui, deux cents mille femmes sont à l’heure actuelle chefs de famille et sans protection sociale. C’est la pauvreté, le chômage et l’inflation qui les entraînent et poussent dans la rue...
Il a par ailleurs précisé qu’il y a « des hommes de rue qui sont à l’origine de la présence des femmes de rue... ».


L'Iran fait flamber les cours du pétrole
Le Figaro, 23 janvier

Téhéran souhaite que l'OPEP baisse ses quotas de production d'un million de barils par jour à compter du printemps...
Aujourd'hui, c'est au tour de l'Iran de peser fortement sur les cours. Téhéran a demandé à l'OPEP, dont il est un membre influent, de baisser ses quotas de production d'un million de barils par jour (Mbj) à compter du mois d'avril. Officiellement, l'Iran veut prévenir la baisse des cours liée au recul de la consommation mondiale qui suit la fin de l'hiver. Mais, en pratique, face à l'ONU, Téhéran souhaite surtout agiter l'arme du pétrole.


L'UBS a mis fin à ses relations d'affaires avec l'Iran
Yahoo News, 23 janvier
Le groupe bancaire suisse UBS a indiqué dimanche avoir mis fin au début de l'année à ses activités avec l'Iran et à une partie de celles qu'il entretenait avec la Syrie.


Exécution publique
Agence Fars, 23 janvier
Arach Ch., meurtrier de 27 ans originaire d’Ispahan, sera pendu publiquement demain. Accusé d’avoir poignardé Ehsan H. en 2003, il a été condamné à la peine capitale par le juge Soltani à la 47ème chambre de la Cour pénale.


300 mille « femmes de rue » à Téhéran
Agence ILNA, 23 janvier
Ghoraï Moghadam, sociologue, tout en insistant sur ce fait qu’aucune femme n’est veut vendre son corps sauf dans l’obligation a signalé qu’à l’heure actuelle, il y a 300 mille « femmes de rue » à Téhéran.
Selon lui, la prostitution se propage de plus en plus dans une société avec 4 millions chômeurs, 5 millions toxicomanes et 9 millions filles et garçons célibataires (5/5 millions filles et 3/5 millions garçons) .



Le prix du pétrole dépasse 69 dollars à New York...
AFP, 23 janvier
Le prix du pétrole a dépassé lundi à New York le seuil de 69 dollars pour la première fois depuis plus de quatre mois, revenant à un dollar et demi de son record historique, avant de marquer une pause, sur un marché toujours apeuré par les situations au Nigeria et en Iran.


Attentats meurtriers à Ahvaz, où le président iranien devait se rendre
AFP, 24 janvier

Huit personnes ont été tuées mardi dans deux attentats meurtriers à Ahvaz (sud-ouest), où le président Mahmoud Ahmadinejad devait se rendre avant que sa visite ne soit annulée au dernier moment pour mauvais temps...


Un Français et un Allemand condamnés à 18 mois de prison en Iran
AFP, 24 janvier
Un Allemand et un Français ont été condamnés à dix-huit mois de prison par un tribunal iranien pour entrée illégale dans les eaux territoriales d'Iran, et Téhéran a insisté mardi que cette affaire n'était pas liée aux tensions avec l'Europe...


L’Iran bloque le site Internet persan de la BBC
BBC, 24 janvier
Pour la première fois, les autorités iraniennes ont bloqué le site Internet en langue persane de la BBC.
La BBC rapporte que l’affluence sur le site à partir de l’Iran a chuté de manière significative ces trois derniers jours.Aucune explication officielle n’a été fournie. La BBC a exprimé son inquiétude quant à cette mesure qui prive beaucoup d’Iraniens d’une source d’informations sure.
BBC Persian.com est le plus populaire des sites non anglophones de la BBC, recevant plus de 30 millions de visites par mois, la moitié d’entre elles provenant d’Iran...


L’Iran retire ses fonds d’Italie « en raison d’une affaire judiciaire »
Financial Times, 25 janvier
Mohammad-Jaafar Mojarrad, vice-gouverneur de la banque centrale iranienne, a déclaré hier que Téhéran avait rapatrié ses fonds étrangers présents dans des banques en Italie mais non dans d’autres pays d’Europe...
Selon le Fonds Monétaire International, l’Iran détient des réserves de devises d’une valeur de 30,6 milliards de dollars (soit 25 milliards d’euros et 17 milliards de livres sterling) en devises fortes et 9 milliards de dollars d’actifs, probablement non liquides. M. Mojarrad a estimé les recettes totales en devises pour l’année iranienne prenant fin en mars 2006 à 52 milliards de dollars, 42 milliards provenant des ventes de pétrole...


L’industrie allemande envisage une chute des exportations vers l’Iran
Reuters, 25 janvier
Les exportations allemandes vers l’Iran vont nettement diminuer cette année en raison d’une purge radicale de hauts responsables dans les ministères iraniens et les sociétés d’État qui fait obstacle à la signature de contrats avec des sociétés allemandes, a annoncé mercredi un important groupe industriel.L’Allemagne est le plus grand exportateur de produits vers l’Iran. En 2004, les sociétés allemandes ont exporté des biens pour une valeur de 3,6 milliards d’euros et on estime que ce chiffre a atteint 4 milliards d’euros en 2005, selon la Chambre du commerce et de l’industrie allemande.


Deux exécutions publiques
Agence IRNA, 25 janvier
Deux hommes, Ali Khani et Hossein Ghanbari, ont été mercredi matin exécutés publiquement à « Nirougah » et « Chahre Ghaèm » dans la ville de Qom. Ils sont accusés du trafic de drogue.


Iran accuse les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et Israël d'être derrière deux accidents d'avion
AP, 26 janvier
L'Iran a affirmé jeudi être en possession d'informations prouvant que les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et Israël ont joué un rôle dans le crash de deux avions militaires ces deux derniers mois.
Ces accusations sont les dernières en date lancées par le régime de Téhéran contre l'Occident. Mercredi, les autorités iraniennes avaient imputé aux services américains et britanniques deux attentats à la bombe ayant fait neuf morts cette semaine dans le sud-ouest du pays...
Début janvier, un avion militaire transportant un commandant de la Garde révolutionnaire et 10 autres personnes s'était écrasé après avoir tenté un atterrissage d'urgence. Aucun d'eux n'avait survécu.
Le 6 décembre dernier, un avion de transport avait terminé sa course sur un immeuble d'habitations proche de l'aéroport Mehrabad de Téhéran, faisant 115 morts. L'appareil, un C-130 de fabrication américaine, avait connu des problèmes de motorisation. La plupart des passagers étaient des journalistes iraniens.


Grève générale des conducteurs de bus à Téhéran
Radio Farda 28 et 29 janvier

Les forces de sécurité ont durement réprimé le mouvement de protestation des milliers d’employés de la compagnie de Bus Vahed de Téhéran qui ont déclenché depuis une dizaine de jours une grève générale pour revendiquer leurs droits.
S’adressant aux organisations ouvrières du monde entier, le syndicat des travailleurs de Vahed a publié un communiqué de la part de 17000 employés et ouvriers de la compagnie pour dénoncer les mesures répressives des agents de la République islamique et pour protester l’arrestation et l’incarcération des grévistes et même de leurs femmes et enfants..


L’Iran se félicite de la victoire du Hamas aux élections palestiniennes
27 janvier
Jeudi, l’Iran s’est félicité de la victoire du groupe islamiste Hamas lors des élections palestiniennes, la qualifiant de vote du peuple « pour résister au régime sioniste »...


De Villepin : la communauté internationale doit adresser "un message fort" à l'Iran
AFP, 27 janvier

La communauté internationale, unie, doit adresser un "message fort" à l'Iran sur ses obligations de non-prolifération nucléaire, a déclaré le Premier ministre français Dominique de Villepin, jeudi soir à Salzbourg (centre), alors que le chancelier Wolfgang Schüssel, président de l'UE, pressait Téhéran d'accepter une offre de compromis russe.


Un ayatollah traite le président français « d’idiot »
Site Iran focus, 28 janvier

Un haut dignitaire religieux, a dit aux fidèles lors de la prière du vendredi de Téhéran que le président français Jacques Chirac était « un idiot » régnant « sur la pire dictature au monde».Les remarques au vitriol de l’ayatollah Mohammad Emami-Kachani venaient en réaction aux déclarations récentes du dirigeant français qui avait dit que la France pourrait réagir à un attentat terroriste majeur par une réplique atomique.
« Vous, idiot de Français ! Vous qui vous considérez comme le président de la France ! Vous n’avez rien compris. Vous considérez la démocratie comme de la répression et la répression comme de la démocratie. Vous avez vous-même la pire des dictatures », a déclaré Emami-Kachani, qui est un proche du guide suprême l’ayatollah Ali Khamenei.
« Vous dites que vous voulez tirer ces bombes (atomiques) sur les terroristes, mais ces bombes vont contaminer une vaste zone de la planète et ça touchera la France. Alors vous voulez bombarder la population », a lancé l’ayatollah au président français.
Emami-Kachani a dit que la théocratie refuserait d’abdiquer « son droit » à mener des activités nucléaires sur son propre sol, malgré les menaces de saisine du Conseil de Sécurité.
« Nous ne ferons pas de compromis sur l’énergie nucléaire », a-t-il dit aux fidèles à Téhéran.
« La clé du pouvoir et de l’autorité de la république islamique d’Iran et le fait qu’elle devienne un modèle, se trouve dans l’accès à la technologie nucléaire et nous n’arrêterons pas nos recherches pour parvenir à l’énergie nucléaire », a-t-il ajouté.


Exécution publique à Chiraz
Agence IRNA, 29 janvier
Dimanche, Mozafar Zaré a été exécuté publiquement par pendaison dans le quartier de Bid zard à Chiraz (sud). Ahmad Siavach-Pour, chef judiciaire de la province de Fars a indiqué que la sentence de mort à l’encontre de cet homme, accusé de vol à main armée, d’enlèvement et de meurtre d’un dénommé Ghiaï en 2003, a été approuvée par la Cour suprême.


Privés d’eau potable
Quotidien Kayhan, 29 janvier
Rassouliha, vice-ministre de l’Energie chargé des affaires liées à l’eau a déclaré que plus 7 à 8 millions Iraniens parmi la population rurale du pays sont privés d’eau potable et saine. Selon lui, le défi le plus important de son ministère depuis les deux dernières années reste le problème d’eau potable dans les zones rurales.

280 mille illettrés au Kurdistan
Agence IRNA, 30 janvier
Akbar Azimi, directeur de campagne contre l’illettrisme au Kurdistan, a estimé à 280 mille le nombre des illettrés absolus dans cette province occidentale de l’Iran qui compte un million 500 mille habitants.


Fermeture de 16 cafés à Ispahan
Agence IRNA, 30 janvier
Onze coffee net et game net ainsi que cinq cafétérias ont été interdits à Chahin-Chahr et Ispahan (sud). Ces commerces ont été fermés pour le non-respect des principes moraux et syndicaux et pour avoir reçu des femmes « mal voilées ».


Douste-Blazy affirme que les discussions sur le nucléaire iranien sont bloquées
Reuters, 30 janvier

...Les négociations entre l'Iran et l'Union européenne sur le dossier du nucléaire sont dans l'impasse et l'affaire devra être déférée devant le Conseil de sécurité des Nations unies, a déclaré le ministre français des Affaires étrangères, Philippe Douste-Blazy.



Maryam Radjavi pour la saisie du Conseil de sécurité
Auvers sur Oise, 31 janvier

La dirigeante des Moudjahidine du peuple iranien Maryam Radjavi a insisté mardi sur la nécessité de renvoyer le dossier nucléaire iranien devant le Conseil de sécurité de l'Onu, comme l'envisagent ses cinq membres permanents.
"La communauté internationale a tardé (...) à envoyer ce dossier au conseil de sécurité. Ce régime est donc plus proche que jamais de la bombe", a-t-elle affirmé, lors d'une conférence de presse au siège européen du Conseil national de la résistance iranienne (CNRI, aile politique des Moudjahidine du peuple), dont elle est la présidente, à Auvers-sur-Oise, près de Paris..
"Peut-on encore empêcher les mollahs d'obtenir la bombe atomique et éviter une autre guerre dans cette région?", a-t-elle interrogé.
D'après elle, l'Iran serait en mesure, "dès la fin de l'année prochaine", de produire "du plutonium qui peut servir à la fabrication de la bombe".
"Malgré tout, on peut encore éviter une catastrophe" en procédant à un "changement démocratique en Iran par le peuple et sa résistance", a-t-elle estimé.
Mme Radjavi a détaillé quatre conditions: "la saisie sans délai du dossier nucléaire par le Conseil de sécurité de l'Onu"; la mise en oeuvre d'un embargo contre l'Iran sur notamment les armes et le pétrole; "le jugement" des dirigeants iraniens par "un tribunal international" pour "leurs crimes contre le peuple iranien" et "le retrait de l'étiquette de terroriste" des Moudjahidine du peuple.
Cette dernière mesure est une revendication traditionnelle de l'Organisation des Moudjahidine du peuple iranien (OMPI), qui figure sur les listes des organisations terroristes de l'Union Européenne et du département d'Etat américain.


Iran vers une saisine du Conseil de sécurité
AFP, 31 janvier

Les cinq membres permanents du Conseil de sécurité sont tombés d'accord tôt mardi pour saisir le Conseil de sécurité du dossier nucléaire iranien, mais par souci d'apaiser les Russes toute action du Conseil a été repoussée au moins jusqu'au mois de mars...
Cette décision a été aussitôt qualifiée de nulle et non avenue par Téhéran, selon qui il n'y a aucune base juridique pour transférer le dossier nucléaire iranien au Conseil de sécurité de l'ONU...


74 coups de fouet pour les non voilées
Site Aftab, 31 janvier
Ansari, chef du département de la justice de la province d’Ispahan, tout en rappelant que l’absence de voile chez les femmes est un délit, a insisté sur l’importance de discerner les cas des femmes « sans voile » ou « mal voilées » pour les punir. Il a ajouté que conformément à la Loi des châtiments islamiques en vigueur, les femmes non voilées sont punies par 74 coups de fouet.

csdhi

Les Iraniennes en révolte