Situation des Femmes en Iran

Public

20 août 2006

Bulletin mensuel d’informations sur l’Iran

Juillet 2006
ASSOCIATION DES FEMMES IRANIENNES EN FRANCE
116 Rue de Charenton 75012 Paris – France
Tél./Fax (331) 43 65 57 84


Des milliers d'opposants iraniens rassemblés en France
AFP - Le Bourget, 1er et 2 juillet


Des milliers d'opposants iraniens venus de toute l'Europe occidentale se sont rendus samedi au Bourget (Nord de Paris), à l'appel du Conseil national de la résistance iranienne, qui rejette toute négociation avec Téhéran et dénonce son programme nucléaire.
Selon les organisateurs, 30.000 participants ont été accueillis dans la journée; 10.000 autres devaient l'être dans la soirée.
"Les Iraniens sont profondément opposés à l'acquisition par les mollahs de la bombe atomique", a affirmé Maryam Radjavi, leader du CNRI, devant ses partisans qui lui ont réservé une longue ovation...
"La solution à la crise nucléaire pour neutraliser la menace de guerre, c'est le changement démocratique en Iran" qu'amènera son mouvement, dont la composante principale sont les Moudjahidine du peuple...
Mme Radjavi, a rendu hommage à la cité d'Achraf, où sont retranchés des Moudjahidine sur le territoire irakien.
Plusieurs élus locaux français et personnalités venus de différents pays étaient présents à la tribune du Parc des Expositions pour soutenir le mouvement.


"Comment ne pas être à vos côtés alors que vous soutenez les droits de l'Homme?", s'est exclamée l'ancien Premier ministre français Edith Cresson, qui s'est réjouie que "la qualité de l'action (du CNRI) soit aujourd'hui reconnue".
Dans un long discours en persan et en français devant une foule électrisée, Maryam Radjavi a inscrit son mouvement dans la lignée de la "révolution constitutionnelle" de 1906 en Iran, dont elle fête le centenaire ainsi que celui de 25 ans de résistance à la république des mollahs.
Plusieurs dizaines de Français qui soutiennent le CNRI et habitent pour la plupart à Auvers-sur-Oise ou dans les communes voisines étaient également présents...

Le Guide suprême autorise des privatisations à grande échelle
AFP - Téhéran, 3 juillet
L'ayatollah Ali Khamenei, la plus haute autorité de l'Etat, a fixé le cadre pour une privatisation de larges pans de l'économie, a rapporté lundi la presse locale...
Selon le quotidien persan « Rouz », les grands gagnants de cette privatisation sont les fondations dirigées par les Gardiens de la révolution et les Basidj ; deux forces actives grâce auxquelles Ahmadinejad et son gouvernement sont arrivés au pouvoir...

La Chine et la Russie somment l'Iran d'accepter les propositions internationales
Reuters - Pékin / AP- Moscou, 4 juillet
Mardi, la Chine a recommandé à l’Iran de répondre au paquet d’avantages qui lui a été offert par le groupe des Six dans le but de mettre fin à ses activités d’enrichissement d’uranium et a appelé les puissances du G8 à faire preuve de patience, affirmant que le conflit autour des projets nucléaires de l’Iran était entré dans une phase cruciale...
Le président russe Vladimir Poutine a également sommé l'Iran d'accepter le "paquet" de mesures incitatives pour désamorcer la crise liée au programme nucléaire iranien...

L'Iran annule une rencontre sur le nucléaire avec l'UE
Reuters - Bruxelles, 5 juillet


Apparemment agacé par la visite simultanée au parlement européen d'un opposant en exil, l'Iran a abruptement reporté la rencontre prévue avec l'Union européenne, au grand dam de celle-ci.


Javier Solana, porte-parole de la diplomatie européenne, devait s'entretenir à Bruxelles avec le principal négociateur iranien dans la crise du nucléaire, Ali Larijani...
Un diplomate européen a noté pourtant que les Iraniens ont parlé de la coïncidence entre la visite de Larijani et celle à Strasbourg de Maryam Radjavi, chef du CNRI, considéré par Téhéran comme une organisation terroriste.
Un responsable iranien a dit à Reuters que la visite de Radjavi aurait pu avoir un effet négatif sur la rencontre entre Solana et Larijani.
L'initiative iranienne a provoqué en retour l'agacement des dirigeants européens...
Solana a souligné que les puissances occidentales exigeaient une réponse rapide de Téhéran aux mesures incitatives qui lui ont été proposées par les puissances occidentales pour mettre fin à la crise du nucléaire...

Une femme condamnée à la lapidation
Site PDK, 5 juillet
Originaire de la ville kurde de Naqadeh (Nord-ouest), une femme a été condamnée à mort par lapidation. Malek Ghorbani est accusée d’adultère et d’après les sources kurdes serait actuellement détenue dans une prison près de la ville azérie d’Oroumieh où la sentence de mort a été prononcée...

Condamné à dix exécutions !
IRNA, 6 juillet
Accusé de plusieurs meurtres, Ali Mohammad Afsaneh, originaire de la ville de Djahrom (Sud), a été condamné à être exécuté dix fois.
La cour l’a également condamné à une amende équivalant 800 euros, 148 coups de fouet et une peine de dix ans de prison.

Exécutions et condamnations
Quotidien Charq, 8 juillet


Accusé d’enlèvement, le prénommé Behzad, avait été condamné à recevoir 74 coups de fouet en public avant d’être pendu. Son complice présumé, une femme identifiée sous le nom d’Anita, a été condamnée à 10 ans de prison, à 74 coups de fouet et à une amende.

Pendaison à Khorasan
Quotidien Khorasan, 9 juillet
Accusé de harcèlement sexuel, un homme de 31 ans, Davoud Ch., a été exécuté par pendaison sur la place principale dans la ville de Chahroud (Nord-est).

La seule maire iranienne destituée
ISNA, 10 juillet
Les membres du conseil municipal de la ville de Saveh (Nord) ont destitué Mehri Roustaï Goraïlou, la maire de la ville. La seule femme maire en Iran n’était pas présente à cette réunion du conseil...

Des manifestants iraniens réclament des sanctions contre Téhéran
AFP - Bruxelles, 11 juillet
Des partisans de l’opposition iranienne ont mené une manifestation mardi à Bruxelles pour réclamer des sanctions contre Téhéran afin de le faire renoncer à ses projets nucléaires, pendant qu’un haut responsable iranien menait des pourparlers avec l’UE...

Un nouveau procès au 3e anniversaire de la mort de Kazemi
AFP, 11 juillet


L'organisation "Reporters sans frontières" a demandé lundi la réouverture d'un procès "juste et équitable" dans le dossier de la photojournaliste irano canadienne Zahra Kazemi, décédée il y a trois ans jour pour jour dans une prison iranienne...
La justice iranienne avait acquitté en novembre dernier Reza Aghdam Ahmadi, le seul accusé du meurtre Zahra Kazemi, mais avait aussi demandé un réexamen des faits à cause de certains manquements de l'enquête...
RSF et les autorités canadiennes avaient critiqué la présence fin juin du procureur de Téhéran Saïd Mortazavi lors d'une réunion du Conseil des droits de l'Homme de l'Onu à Genève.

Pendaison à Borudjerd
IRNA, 11 juillet
Le porte-parole de la justice de la ville de Borudjerd (Ouest) a annoncé que Ali-Reza Ranjbar, accusé de meurtre de Mohsen Yar- Ahmadi, a été pendu dans la prison de cette ville...

Quatre exécutions à Zabol
IRNA, 12 juillet
Accusés de trafic de drogue et de malfaisance, quatre hommes, Mehdi Zouri, Houchang Kiani, Djamaledine Djamali et Abdolrahman Safar-Zehi, ont été exécutés à Zabol (Sud-est).

Retour à l’ONU - Les "Six" haussent le ton à l'égard de Téhéran, menacé de sanctions
AFP, 12 et Le Monde, 13 juillet


Réunis mercredi à Paris, les représentants de six grandes puissances ont haussé le ton face à l'Iran en renvoyant le dossier du nucléaire devant le Conseil de sécurité de l'ONU et en brandissant la menace de sanctions face au refus de Téhéran de suspendre l'enrichissement d'uranium...
Déçues et ulcérées par l'absence de volonté manifeste de Téhéran de trouver un compromis sur le dossier du nucléaire iranien, les grandes puissances se sont résolues à changer de registre en enclenchant le processus pouvant amener à des sanctions des Nations unies contre l'Iran...

Exécution à Zahédan
IRNA, 13 juillet
D’après le procureur général de la ville de Zahédan (Sud-est), Madjid Rigui, accusé de trafic et de détention d’héroïne a été exécuté à l’aube dans l’enceinte de la prison.

12% des foyers iraniens dans la misère
Agence Mehr, 14 juillet
En réponse à la question de pauvreté en Iran, Madjid Barmand, directeur du bureau des affaires sociales auprès de l’Organisation du planning du pays, estime que 12% des familles iraniennes vivent à l’heure actuelle au-dessous du seuil de la pauvreté...

Exposition de tchadors en Iran pour stopper l’invasion culturelle occidentale
The Guardian, 14 juillet par Robert Tait


...La mosquée de l’imam Khomeiny à Téhéran a accueilli la première foire vestimentaire islamique, dans laquelle les manteaux longs jusqu’aux chevilles, les pardessus et les tchadors noirs couvrants remplaçaient les vêtements osés et sexys des stylistes européens.
Cet événement de 10 jours est organisé par la force de police ainsi que par le ministère du Commerce et la société audiovisuelle de l’Etat, IRIB, dans le but de promouvoir l’idée que les femmes peuvent être vêtues élégamment tout en respectant les valeurs du Coran...
Cette exposition a été organisée en réponse à la tendance récente des jeunes femmes iraniennes à porter des manteaux courts et moulants, ainsi que des foulards poussés vers l’arrière de la tête et exposant des coiffures élaborées. Plus tôt cette année, le conseil municipal de Téhéran a donné l’ordre pour des mesures énergiques contre les femmes dont la tenue est jugée insuffisamment conforme au code islamique.Hamid Reza Moniri, directeur de l’exposition, a déclaré que celle-ci avait été organisée afin de faire barrage à l’invasion culturelle de l’Occident...

Pendaisons à Borudjerd
Quotidien Keyhan, 20 juillet
Accusés d’avoir harcelé et violé deux étudiantes, A.R.K, 23 ans et H.M., 21 ans, ont été publiquement pendus dans la rue Takhti à Borudjerd (Ouest).

La chancelière allemande refuse de répondre à la lettre d'Ahmadinejad
AFP - Berlin, 21 juillet


La chancelière allemande Angela Merkel a indiqué qu'elle refusait de répondre à la lettre que lui a adressée le président iranien Mahmoud Ahmadinejad, dans un entretien qui sera diffusé dimanche par la chaîne de télévision publique allemande ZDF...


Le président iranien a adressé la semaine dernière une lettre à M. Chirac
AFP - Paris, 22 juillet
Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a fait parvenir mardi dernier au président Jacques Chirac une lettre à "caractère très général", a-t-on appris samedi à l'Elysée...


Un manifestant condamné à la prison et au fouet
ILNA, 22 juillet
Reconnu coupable de troubles à l'ordre public, Taghi A. a été condamné par un tribunal de la province de l'Azerbaïdjan de l'Est à 50 coups de fouet et six mois de prison...
Il est accusé d’avoir participé en mai dernier à une manifestation massive à Tabriz (Nord-ouest) contre la publication d'une caricature jugée insultante dans un quotidien gouvernemental...

Une jeune fille condamnée à la pendaison
The Sunday Mirror, 22 juillet


Delara Darabi, 19 ans, a été condamnée à mort une deuxième fois à l’issue d’un nouveau procès. Elle risque d’être exécutée de façon imminente pour un meurtre qui a eu lieu lorsqu’elle avait 17 ans.
Selon certaines informations, Delara Darabi et Amir Hossein, un jeune homme alors âgé de 19 ans, se sont livrés à un cambriolage après être entrés par effraction chez une femme, qu’Amir Hossein aurait tuée pendant les faits.
Dans un premier temps, Delara Darabi a « avoué » l’homicide, avant de se rétracter. Selon elle, Amir Hossein lui a demandé de s’accuser du meurtre afin de lui permettre d’échapper à une exécution. Il pensait manifestement qu’en tant que mineure, Delara Darabi ne pourrait être condamnée à mort...
Amir Hossein a été emprisonné pour 10 ans.


Aujourd'hui, Amnesty International a lancé une campagne pour faire libérer Delara, dont le dernier appel sera lancé le mois prochain...


Pendaisons publiques
IRNA, 24 juillet
Reconnus coupables de meurtre et viol, Ibrahim Arekhi, 18 ans, et Abdollah Qareh-Qol, 19 ansont été exécutés publiquement par pendaison à Aq Qola dans la province de Golestan (Nord).


Renault : l'Iran suspend les importations de la Mégane
AFP - Téhéran, 25 juillet


Téhéran a suspendu mardi les importations de la Mégane, créant de nouvelles difficultés pour le constructeur français Renault qui a finalisé en mai un important contrat pour la production en masse d'une petite voiture en Iran...

Flagellation publique à Gorgan
IRNA, 26 juillet
Pour avoir distribué des boissons alcooliques, Rahmat A., 37 ans, a reçu 74 coups de fouet en public dans la ville de Gorgan (Nord)...
Il a également été condamné à un an de prison, à 600 euros d'amende et à quatre ans d'exil en Iran.

Une Iranienne en danger de lapidation
Amnesty International, 27 juillet

Achraf Kalhori, 37 ans et mère de quatre enfants, détenue depuis cinq ans dans la prison d'Evine à Téhéran, risque d’être lapidée, a affirmé l’Amnesty International dans un communiqué jeudi...
"Elle a été condamnée sur deux chefs d'accusation. Le premier pour avoir participé au meurtre de son mari, pour lequel elle a reçu une peine de 15 ans de prison; le second pour adultère en tant que femme mariée, pour lequel elle a été condamnée à mort par la lapidation. L'article 83 du code pénal iranien stipule que la peine pour adultère par une femme mariée avec un homme adulte est la mort par lapidation"...
Selon l’avocat de Kalhori, depuis l’année dernière cinq sentences de lapidation ont été prononcées à l’encontre de cinq Iraniennes par la justice des mollahs.

La France présente à l'ONU un projet de résolution sur l'Iran
Reuters, 28 juillet
La France a présenté vendredi au Conseil de sécurité en séance plénière un projet de résolution exigeant de l'Iran qu'il suspende ses activités nucléaires d'ici au 31 août sous peine de sanctions en cas de refus.
Si l'Iran n'obtempère pas d'ici au 31 août, le Conseil envisagerait des "mesures appropriées" aux termes de l'article 41 du Chapitre VII de la Charte de l'Onu, qui s'applique aux sanctions économiques...

Le président iranien veut purger le farsi d’emprunts européens
Reuters, 29 juillet


Un décret du président Mahmoud Ahmadinejad vise à purger le farsi d'emprunts européens. Ainsi, les Iraniens devront-ils appeler les hélicoptères des "ailes tournantes" et les pizzas des "pains élastiques".
Selon ce décret publié dans la presse de samedi, les documents officiels, les manuels scolaires et les journaux vont devoir suivre les règlements édictés par le Farhangestan, autorité de contrôle de l'orthodoxie linguistique, équivalent de l'Académie française.
"Toutes les institutions précitées doivent utiliser les mots créés et approuvés par l'Académie en remplacement des mots étrangers", précise le décret.
Les substantifs ainsi créés par le Farhangestan sont susceptibles d'avoir une résonance comique pour les Iraniens...

L'Iran rejettera l'offre des Six en cas de résolution du Conseil de sécurité
AP - Téhéran, 30 juillet
Le ministre iranien des Affaires étrangères a prévenu dimanche que Téhéran écarterait les propositions du groupe des Six si le Conseil de sécurité des Nations unies approuve lundi une résolution à l'encontre de l'Iran...

Six personnes condamnées à mort pour actes terroristes
AFP - Téhéran, 30 juillet
Six personnes ont été condamnées à être pendues publiquement pour des actes terroristes commis dans la province pétrolière du Khouzistan (Sud ouest)...

Chaleureuse accolade entre Chavez et Ahmadinejad à Téhéran
Reuters - Téhéran, 31 juillet

En visite à Téhéran, le président vénézuélien Hugo Chavez a donné une chaleureuse accolade à son homologue iranien Mahmoud Ahmadinejad, en prélude à une rencontre durant laquelle des contrats d'investissement devraient être signés.

Un responsable étudiant arrêté en 1999 est mort en prison à Téhéran
AP, 31 juillet


Un responsable étudiant arrêté en 1999 pour son rôle dans des manifestations contre le gouvernement à l'Université de Téhéran est mort dimanche soir en prison, après une grève de la faim de neuf jours...
Akbar Mohammadi avait entamé une grève de la faim pour protester contre l'absence de soins médicaux appropriés après une lésion à la moelle épinière.
Sa moelle épinière avait été endommagée en prison après son arrestation en 1999 et les médecins avaient conseillé qu'il soit traité à l'étranger...
L'an dernier, il avait obtenu une libération médicale d'un an, mais il y a deux mois il a été arrêté sans explication. Il a eu une crise cardiaque à la suite de sa grève de la faim...
Akbar Mohammadi avait participé aux manifestations à l'université de Téhéran en juillet 1999, la plus importante crise intérieure dans le pays depuis la Révolution islamique de 1979. D'abord condamné à mort, il avait vu sa peine commuée, écopant de 15 ans d'emprisonnement.

L'Iran établit un lien entre conflit au Liban et crise du nucléaire
AFP, 31 juillet
L'Iran a durci son attitude face à la communauté internationale dans le différend sur son programme nucléaire, en indiquant pour la première fois que les offensives israéliennes au Liban et dans la bande de Gaza auront un impact sur sa réponse.

L'ONU met en demeure l'Iran de suspendre l'enrichissement, menaces de sanctions
AFP- New York, 31 juillet


Le Conseil de sécurité de l'ONU a donné lundi un mois à l'Iran, jusqu'au 31 août, pour cesser ses activités d'enrichissement d'uranium, faute de quoi il envisagera des sanctions...

csdhi

Les Iraniennes en révolte