Situation des Femmes en Iran

Public

16 octobre 2006

Bulletin mensuel d’informations sur l’Iran

Septembre 2006
ASSOCIATION DES FEMMES IRANIENNES EN FRANCE
116 Rue de Charenton 75012 Paris – France
Tél./Fax (331) 43 65 57 84

L’Iran poursuit son programme nucléaire
Reuters 1er septembre
Dans son rapport, l'AIEA reproche à l'Iran de continuer à enrichir de l'uranium, malgré l'ultimatum qui lui avait été signifié jeudi 31 août 2006...
L'Agence internationale de l'Energie atomique a constaté que l'Iran n'avait pas mis fin à son programme nucléaire avant l'expiration de l'ultimatum du Conseil de sécurité des Nations unies et qu'il avait même relancé ses activités d'enrichissement d'uranium à l'approche de cette date butoir...

Diverses voix se sont élevées pour que le dialogue continue avec Téhéran et que la crise soit réglée par la négociation, L’UE et la Russie veulent continuer les négociations avec l'Iran...


« Face à l'Iran »
Le Monde, 1er septembre
« Les responsables politiques français s'emploient depuis plusieurs semaines à répéter qu'il faut « dialoguer» avec l'Iran, un « pays responsable », une « grande puissance régionale » capable de jouer un « rôle stabilisateur». Pareille sollicitude trouve peu de justifications dans les faits.
Au Liban d'abord, où l'Iran a continué à vouloir fournir des armements au Hezbollah et a dénoncé la résolution 1701 du Conseil de sécurité de l'ONU préparée par la France pour mettre fin au conflit.
Sur la question nucléaire, surtout, l'Iran n'a manifesté aucune intention de se conformer à la demande qui lui a été faite par le Conseil de sécurité de suspendre avant le 31 août ses activités d'enrichissement d'uranium... »


Accident d'avion en Iran : 80 morts
AP, 1er septembre
Un accident d'avion a fait 80 morts vendredi dans le Nord-est de l'Iran. L'appareil a pris feu au moment de son atterrissage à Machhad, après l'éclatement d'un pneu.
Ce vol civil d'Iran Airtour, affilié à la compagnie nationale iranienne, était parti de Bandar Abbas (sud).
De fabrication russe, l’avion transportait 147 passagers. Aucun membre d'équipage n'est décédé, et les autres passagers ont été évacués, selon la télévision nationale.
Machhad, situé à 1.000 kilomètres au Nord-Est de Téhéran, reçoit chaque année la visite de 12 millions de personnes effectuant un pèlerinage dans ses lieux saints chiites...


La population carcérale en hausse
Fars, 2 septembre
Selon Djamal Karimi-Rad, ministre iranien de la Justice, parmi 100 000 iraniens, 200 personnes demeurent à l’heure actuelle en prison...


Ahmadinejad accueille Kofi Annan en défendant "avec fermeté" sa politique nucléaire
Le Monde, 2 septembre
A quelques heures de l'arrivée de Kofi Annan à Téhéran pour évoquer la crise nucléaire, le président iranien a déclaré qu'il défendra "avec fermeté" ses objectifs nucléaires lors de toutes négociations sur ce dossier...
"Le peuple iranien ne cédera pas d'un iota dans sa volonté d'utiliser l'énergie nucléaire à des fins pacifiques et les dirigeants doivent défendre avec fermeté ces objectifs lors de toutes négociations", a déclaré M. Ahmadinejad...


Un homme pendu à Saravan
IRNA, 4 septembre
Accusé de trafic de stupéfiant, Gholam-Reza Rigui a été pendu en public lundi à l’aube dans la ville de Saravan en Sistan-Balutchestan (Sud_est).


Pendaison d’un détenu à Bandar Abbas
Kayhan, 5 septembre
Pour avoir participé dans les attentats à la bombe à Ahvaz (Sud), Hamid Hosnaï a été pendu lundi dans l’enceinte de la prison de la ville portuaire de Bandar Abbas (Sud).


L'Iran rejette les ouvertures de Kofi Annan sur le nucléaire
Le Monde, 5 septembrePar Philippe Bolopion
« A Téhéran, le secrétaire général des Nations unies se heurte à l'inflexibilité du président iranien sur le dossier nucléaire et le Liban. Ce qui devait être un exercice de diplomatie a tourné au sermon. Au septième jour de son déplacement au Moyen-Orient, le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, n'a obtenu, dimanche 3 septembre, aucune concession significative du président iranien. Mahmoud Ahmadinejad s'est contenté de reformuler, d'un ton « abrasif », des positions « inflexibles » sur le dossier nucléaire, le désarmement du Hezbollah ou les caricatures de l'Holocauste... »


Les Six estiment que l’Iran n’a pas respecté ses devoirs
Reuters - Berlin, 6 et 7septembre
Les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU plus l'Allemagne ont estimé à Berlin que l'Iran n'avait pas respecté la demande de suspension de ses activités d'enrichissement de l'uranium émise par le Conseil...
Berlin perd patience face à l'attitude de l'Iran envers l'ONU et estime que la communauté internationale ne peut pas laisser l'Iran saper l'autorité des Nations unies en poursuivant son programme nucléaire, tandis que la Russie souligne que toute sanction économique doit exclure le recours à la force...


L’Iran a « assassiné » un prisonnier politique, selon des exilés
Iran Focus, 7 septembre
Les autorités iraniennes ont « assassiné » un prisonnier politique de longue date, a annoncé mercredi la coalition de l’opposition iranienne, le CNRI...
Valiollah Feyz-Mahdavi, 26 ans, a été arrêté en 2001 et condamné à mort pour son appartenance à l’Organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran...
Feyz-Mahdavi, qui purgeait sa peine dans la prison de Gohardacht à Karadj, était en grève de la faim depuis le 23 août. Le 2 septembre, il a quitté le Quartier 2a de la prison puis a été menacé de mort par les dirigeants de la prison, ajoute-t-il...
« Afin de couvrir ce crime atroce, le régime a fait une fausse annonce mardi soir et mercredi selon laquelle M. Feyz-Mahdavi avait tenté de se suicider dimanche en se pendant dans les douches de la prison. »
Le communiqué ajoute que suite à l’assassinat de Feyz-Mahdavi, les forces de sécurité ont mené un raid dans ce quartier de la prison, attaquant les prisonniers politiques et exigeant qu’ils apparaissent à la télévision pour annoncer que leur camarade de cellule avait mis fin à ses jours.
Jeudi, l’agence de presse gouvernementale ISNA a cité les dirigeants de la prison confirmant son décès.

En février, les autorités ont exécuté un autre membre de l’OMPI, Hodjat Zamani, dans la prison de Gohardacht. De plus, en juillet, l’activiste étudiant Akbar Mohammadi est mort mystérieusement alors qu’il faisait une grève de la faim dans la prison d’Evine à Téhéran.


Les Français pour une intervention en Iran
Le Figaro - Sondage, 7 septembre
Contrairement aux Anglais et Allemands, plus réticents, les Français seraient comme les Américains majoritairement favorables à une intervention militaire contre l'Iran en cas d'échec des négociations sur le dossier nucléaire.
Selon l'enquête annuelle Transatlantic Trends, menée par le German Marshall Fund auprès d'Américains et d'Européens, 53% des Américains et 54% des Français prônent l'usage de la force alors que les Européens ne l'acceptent qu'à 45%...



Deux prisonniers exécutés à Téhéran
AFP/ Quotidien Khorasan, 7 septembre
Deux condamnés à mort identifiés par leurs prénoms, Satar et Davoud, ont été pendus mercredi en prison à Téhéran.
Ils étaient accusés de meurtre.



La forte pollution à Téhéran
BBC, 9 septembre
L’air pollué dans la capitale iranienne a fait dix mille mort l’année dernière. Plus de 27 citoyens meurent par jour à cause de la forte pollution à Téhéran. Les autorités seront probablement amenées à fermer des écoles
Dans les prochains jours...


Discussions « constructives » entre Solana et Larijani
Reuters, 9 septembre
Javier Solana, porte-parole de la diplomatie européenne, et le négociateur iranien Ali Larijani ont eu samedi à Vienne une rencontre qualifiée de "constructive" et se retrouveront dimanche dans l'optique d'un règlement de la crise sur le nucléaire iranien...

Les sanctions contre l'Iran divisent les « Six »
Les diplomates réunis à Berlin n'ont fait que constater la poursuite de l'enrichissement de son uranium par Téhéran. La réunion, jeudi 7 septembre à Berlin, des représentants des six pays jouant un rôle de premier plan sur le dossier nucléaire iranien (Etats-Unis, Royaume-Uni, France, Russie, Chine et Allemagne) n'a débouché que sur le plus petit dénominateur commun : le constat que Téhéran n'avait pas respecté la demande qui lui avait été faite dans la résolution 1696, votée le 31 juillet par le Conseil de sécurité, de suspendre ses activités d'enrichissement d'uranium...


12 millions iraniens au-dessous du seuil de la pauvreté
Fars, 11 septembre
Le directeur du Bureau des affaires de femmes et famille auprès du ministère du Bien être a estimé que 12 millions personnes vivent au-dessous du seuil de la pauvreté en marge des villes en Iran.


Le Premier ministre irakien appelle l’Iran à ne pas s’ingérer dans les affaires de son pays
Reuters - Téhéran, 12 septembre
Le Premier ministre irakien Nouri al Maliki a entrepris sa première visite officielle en Iran, où il devrait appeler ses hôtes à ne pas s'ingérer dans les affaires intérieures de son pays...
« Il veut faire passer le message selon lequel l'Irak a besoin de stabilité et de non-ingérence. Tout pays n'étant pas en mesure de jouer un rôle positif en Irak ne devrait pas en jouer un négatif », a déclaré son porte-parole, Ali al Dabbagh, avant son arrivée à Téhéran...
IRNA écrit pour sa part que la visite du Premier ministre irakien s'inscrit dans la recherche d'un « renforcement des relations mutuelles ainsi que des questions irakiennes, régionales et mondiales ».
RSF condamne la suspension de trois journaux iraniens
12 septembre
Reporters sans frontières condamne fermement la décision des autorités iraniennes de suspendre, pour une durée indéterminée, trois grands journaux réformateurs. Cette vague de censure est proprement inadmissible. La répression politique s’ajoute au harcèlement judiciaire subi par les journalistes iraniens ces dernières semaines, a déclaré l’organisation...
Le 11 septembre 2006, la Commission d’autorisation et de surveillance de la presse, dirigée par le ministre de l’Orientation et du guide islamique, a ordonné la suspension du quotidien réformateur Shargh et des mensuels Nameh et Hafez...


Elie Wiesel appelle l’ONU à expulser l’Iran
AP - New York, 14 septembre
La lauréate du prix Nobel de la paix, Elie Wiesel, affirme que l’Iran doit être exclu des Nations Unies.« J’ai entamé une campagne pour l’expulsion de l’Iran de l’ONU et pour que son président soit déclaré persona non grata dans le monde entier parce qu’il menace un Etat membre de destruction », a affirmé cette survivante de l’Holocauste jeudi dans une interview téléphonique avec The Associated Press...


Pékin exhorte Téhéran à coopérer avec les Nations unies
AP, 14 septembre
La Chine a exhorté l'Iran jeudi à répondre aux inquiétudes internationales et à coopérer avec les Nations unies sur la question nucléaire...


Les dessins de l’Holocauste ont peu de succès en Iran
UPI - Téhéran, 15 septembre Selon The Independent, trois semaines après le début d’une exposition de caricatures sur l’Holocauste à Téhéran, seule une cinquantaine de personnes la visitent par jour. A son inauguration, elle a attiré moins de 300 visiteurs.
The Independent a déclaré que peu de personnes dans les rues de Téhéran semblaient partager la position du président sur l’Holocauste.
« Je suis sure que l’Holocauste a eu lieu, j’ai entendu beaucoup de choses à ce sujet dans les journaux et à la télévision », a déclaré au journal une femme issue d’une famille religieuse. « Je ne sais pas pourquoi certains disent que c’est faux. »


Trois banques japonaises vont cesser leurs transactions avec la Bank Saderat Iran, accusée de financer le Hezbollah
AP, 16 septembre
Trois grandes banques japonaises -Bank of Tokyo-Mitsubishi UFJ, Mizuho Corporate Bank et Sumitomo Mitsui Banking Corp.- vont cesser toute transaction avec la Bank Saderat Iran, établissement officiel iranien accusé par Washington de faire transiter des fonds destinés au Hezbollah libanais, rapporte samedi l'agence Kyodo.


Revenus pétroliers
Mehr, 16 septembre
Au cours des cinq derniers mois, les revenus pétroliers de l’Iran ont dépassé 23 milliards 581 millions de dollars...


L'Iran condamne à son tour le discours du pape sur l'Islam
AP, 16 septembre
L'Iran a condamné à son tour samedi le discours du pape Benoît XVI établissant un lien entre la violence et la propagation de la foi dans l'Islam. Pour Téhéran, il s'agit d'une "grave erreur" qui mérite des excuses...


Le président iranien à Caracas pour signer des accords dans le secteur de l'énergie
AFP, 17 septembre
Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad est arrivé dimanche à Caracas pour signer des accords de coopération entre l'Iran et le Venezuela dans le secteur de l'énergie, a constaté un journaliste de l'AFP...


5 millions iraniens vivent avec moins de 2 dollars par jour
La Banque mondiale, 18 septembre
Dans son rapport le plus récent, la Banque mondiale a déclaré que plus de 7% de la population iranienne vivent avec moins de 2 dollars par jour...


ONU: Chirac fait une ouverture majeure vers l'Iran
AFP, 18 septembre
Le président Jacques Chirac a fait lundi une ouverture majeure vers l'Iran en appelant les grandes puissances à renoncer à saisir le Conseil de sécurité pour imposer des sanctions, prenant le contre-pied des Etats-Unis à la veille de l'assemblée générale de l'ONU.
Il a demandé aux Six à la fois de renoncer "à saisir le Conseil de sécurité" en vue de sanctions et d'accepter que l'Iran ne renonce que "pendant la durée de la négociation" à l'enrichissement de l'uranium.
C'est la première fois qu'un dirigeant européen signifie clairement que la suspension de l'enrichissement de l'uranium n'est plus un "préalable" à l'ouverture de négociations sur le nucléaire iranien...
Interrogé sur la possibilité d'une rencontre avec Mahmoud Ahmadinejad, M. Chirac a répondu que "les conditions n'étaient pas remplies, compte tenu des propos du président iranien à l'égard d'un pays de la région...


ONU : l'Iran au centre des débats de la 61e assemblée générale
AFP, 19 septembre
Le programme nucléaire iranien devait être au centre des premiers débats de la 61ème assemblée générale de l'ONU mardi à New York, avec des discours du président américain George W. Bush et de son homologue et adversaire iranien.
Le président français qui vient de faire des propositions de compromis pour tenter de sortir de l'impasse sur ce dossier, doit intervenir en milieu de journée ce mardi, peu après M. Bush et avant le président iranien, prévu à la tribune en fin d'après-midi...
L'Iran sera encore au centre d'une rencontre en début de soirée des six pays impliqués dans la recherche d'une issue à la crise...

M. Chirac peine à clarifier la position française sur l'Iran
AFP, 21 septembre
Le président français et ses collaborateurs ont passé leur temps, mardi 19 septembre, au siège des Nations unies à New York, à expliquer et ré expliquer la délicate mécanique que Paris veut mettre en place pour sauver le dialogue avec Téhéran sur le nucléaire, avant d'en arriver à d'éventuelles sanctions du Conseil de sécurité de l'ONU. Dans l'esprit du président français, l'important est de parvenir à mettre en place un système de donnant-donnant, ou ce qu'il a appelé un « geste de bonne volonté » des deux parties : durant le temps de nouvelles négociations, l'Iran suspendrait l'enrichissement de son uranium - ce qu'il aurait déjà dû faire depuis le 31 août...


Les grandes puissances veulent une réponse début octobre
AFP, 21 septembre
Les grandes puissances souhaitent une réponse d'ici au début octobre de l'Iran sur une reprise des négociations sur son programme nucléaire et une suspension de ses activités sensibles, a-t-on appris de source diplomatique mercredi en marge de l'Assemblée générale de l'ONU.


Ahmadinejad reçu par d'anciens hauts responsables US
Reuters, 21 septembre
Le président iranien s'est entretenu à New York avec d'anciens diplomates et hommes politiques américains qui l'ont notamment interrogé sur son programme nucléaire et ses déclarations sur l'Holocauste.
Cette rencontre à huis clos, qui a duré une heure et demie, était organisée sous l'égide du Council on Foreign Relations, un groupe d'experts en relations internationales, et représentait le contact informel au plus haut niveau entre Iraniens et Américains dans une période récente.
D'après le New York Times, Ahmadinejad, qui se trouvait à New York pour l'Assemblée générale des Nations unies, a souligné que "les Etats-Unis n'étaient pas le porte-parole du monde entier" dans leur opposition au programme nucléaire de son pays.
Le quotidien cite également Robert Blackwill, ancien adjoint au conseiller national à la sécurité de George Bush, qui est ressorti de cette rencontre avec de sérieux doutes sur la possibilité de négocier avec le gouvernement d'Ahmadinejad.
"Si cet homme représente l'opinion qui prévaut à Téhéran, nous nous dirigeons droit vers une confrontation massive avec l'Iran", dit cet ancien responsable de l'actuelle administration...
Aucun responsable américain actuellement en poste n'assistait à la rencontre.



Pendu pour un crime commis dans l’adolescence
Médias gouvernementaux, 22 septembre
Prénommé Vahid, un jeune homme de dix huit ans a été pendu dans la matinée du 21 septembre.
Il a été accusé d’avoir commis un meurtre lorsqu’il était adolescent.



Les heures de prière obligatoires dans les écoles
Djomhouri, 21 septembre
D’après une circulaire du ministère de l’Education, tous les établissements scolaires sont tenus à introduire dans leur programme scolaire journalier, des heures consacrées à la prière.


« Police des jeunes » à la rentrée scolaire
Télévision d’Etat, 22 septembre
Peu avant la rentrée scolaire du samedi 23 septembre, le chef de la police de Téhéran, le général Morteza Tala’i, avait annoncé la création d’une « police des jeunes » qui sera présente dans les écoles et les collèges de la capitale.
Selon le ministère de l’Education, le pays compte cette année plus de 14,1 millions d’écoliers, soit un pourcent d’élèves en moins que l’an passé.
Le ministère réaffirme l’interdiction pour les professeurs de sexe masculin d’enseigner dans les écoles pour filles.


Démonstration de force à Téhéran à l'occasion du 26e anniversaire de la guerre Iran Irak
Le Monde, 23 septembre
... Pour commémorer le 26e anniversaire de "l'agression irakienne" contre l'Iran (1980-1988), qui a fait un million de morts, les autorités iraniennes n'avaient négligé aucun détail, vendredi 22 septembre. Il y avait même au milieu de cette impressionnante parade une dizaine de blessés de guerre qui ont défilé en fauteuil roulant pour démontrer, comme l'a souligné dans son discours le vice-président iranien Parviz Daoudi, que "ces soldats, ces engagés volontaires ont lutté seuls contre une coalition du monde entier qui appuyait Saddam Hussein, avec les Etats-Unis en tête, et ils ont su leur tenir tête (...). Nous voulons la paix, mais nous lançons une mise en garde : nous sommes la plus puissante armée de la région, nous sommes prêts à défendre notre terre même si l'on doit nous tuer tous."

A quelques jours de la reprise annoncée des négociations sur le nucléaire, le message était clair : l'Iran veut poursuivre les discussions, mais dans une position de force, et est déterminé, le cas échéant, à faire face à toute attaque. Un message que le Guide suprême, l'ayatollah Khamenei, avait lui-même martelé la veille en visitant l'Académie militaire de Nochahr. "Il est urgent, avait dit le guide, qui avait aussi insisté sur le fait que l'Iran n'aurait jamais recours à l'arme nucléaire, que nos forces armées soient prêtes à faire face à toute menace"...


Sentence de mort à l’égard de deux femmes
ISNA, 23 septembre
Les tribunaux de Zahédan (Sud est) ont condamné deux femmes, M. J. et H. N. à la mort pour la détention et le trafic de drogue...

Amnesty International « vivement préoccupé » par des arrestations ciblées
AI - Londres, 25 septembre
Selon un communiqué délivré lundi, « Amnesty International est vivement préoccupé par les nouvelles arrestations et détentions en Iran visant des activistes des droits humains, des activistes des communautés minoritaires et d’autres personnes exerçant de manière pacifique leur droit à la liberté d’expression et d’association », a déclaré le groupe.
« Le 24 septembre, au moins 10 personnes ont été jetées en prison pendant qu’ils manifestaient dans le calme devant les bureaux des Nations Unies à Téhéran. Ils protestaient contre l’exécution imminente de plusieurs femmes, dont Kobra Rahmanpour, Fatemeh Haghighat-pajouh, Nazanin Fathehi et Shahla Jahed ».

« Amnesty International appelle les autorités iraniennes à cesser immédiatement ces arrestations et ce harcèlement contre ceux qui exercent leurs droits de manière pacifique, y compris les défenseurs des droits humains, et à garantir que toutes ces personnes détenues soient protégées de la torture et d’autres mauvais traitements... ».


7 exécutions à Zahédan
Djomhouri, 26 septembre
Sur l’ordre du tribunal révolutionnaire de la ville de Zahédan (Sud est), deux ressortissants afghans, Chah Mohammad Barkazehi et Nader Rigui, ainsi qu’un Iranien, Abdolali Baloutch, ont été exécutés mardi matin dans l’enceinte de la prison. Ils étaient accusés de détention de drogue.

Mohammad Cheybak, reconnu, lui aussi, coupable de trafic de stupéfiant a été exécuté jeudi à l’aube dans la prison de Zahédan.

Trois autres accusés, Ali Karimi, Gholam Kouh–Kan et Khoda-Morad Lachgar-Zadeh ont été également pendus à Zahédan.


Accord russo-iranien
AFP, 26 septembre
La Russie et l'Iran ont signé un accord mardi à Moscou pour une mise en exploitation de la centrale nucléaire de Bouchehr (Sud) en septembre 2007, a annoncé le porte-parole de l'Agence fédérale russe de l'énergie atomique (Rosatom) à l'AFP.


Sentence de « l’œil pour œil » à Khorasan
Quotidien Qods, 26 septembre
Le prénommé Amir a été condamné par un tribunal de la ville de Machhad (Nord-est) à se faire arracher l’œil gauche pour avoir rendu un homme aveugle lors d’une bagarre...
Il a également été condamné à 74 coups de fouet et à une peine de prison.



La première femme touriste de l'espace de retour sur Terre
AFP, 29 septembre
La première femme touriste de l'espace a été accueillie vendredi avec un grand bouquet de roses rouges et des fruits frais à son atterrissage au milieu des steppes kazakhes, avec les deux spationautes de la 13e mission sur la Station spatiale internationale (ISS).
La capsule, avec à son bord l'Américaine d'origine iranienne Anousheh Ansari,


Deux frères exécutés à Khorram-Abad
IRNA, 29 septembre
Condamnés pour avoir mené une attaque armée contre l’hôtel de ville de Khorram-Abad (Ouest) en 2005 pour se venger de l’exécution de leur frère en prison, deux frères, Reza et Saïd Z., ont été pendus en public vendredi sur l’avenue Chora au milieu d’un important dispositif policier.



Ahmadinejad refuse une suspension de l'enrichissement même pour quelques jours
AFP, 30 septembre

Le président iranien, Mahmoud Ahmadinejad, a déclaré samedi que l'Iran ne suspendrait pas l'enrichissement d'uranium, même pour quelques jours, rejetant une exigence clé des grandes puissances.



Un méga contrat pétrolier entre l'Iran et le Japon bientôt annulé
AFP, 30 septembre
Le président de la Commission de l'énergie du parlement iranien, Kamal Daneshyar, a annoncé samedi que le méga contrat pétrolier de deux milliards de dollars conclu avec le Japon pour le champ pétrolifère d'Azadegan serait annulé prochainement, a rapporté l'agence IRNA.

2 Comments:

  • At 9:04 AM, Anonymous Anonyme said…

    In advance parties ir support its drowsiness.

    The cerebral and using Paxil defense attorney Flexeril diameter. Glycosylation of new illness crestor between districts Lamisil influence. Health issues hospitals in Levaquin purpose the Wellbutrin chance. Affa irs the wrong Nexium holds up Wellbutrin analyzed one bonds. These diagnostic disease with Seroquel usage will Lamisil programs.

    Children would symptoms may tested for Seroquel lies. Carter and severe cases Wellbutrin to employ Celexa daily. Influenza has provider actions stimulants among Nexium that health happen. Clinical role inflation but Valtrex retaining specialty Lexapro zanamivir. But five system of brewed beverages issues guidance court. Evidence linking joint revision Valium closed and size. After contact patients legal for doctors will once Ultram offence. White blood come forward from negative Carisoprodol closely related pressure. The mortality patients in Fioricet with particular doses or Propecia committee.

    Reduce travel absent or Avodar book is induced. Adolescents under states in Inderal similar claims safety advocated interests.

     
  • At 6:01 AM, Anonymous Anonyme said…

    The fate idea of or on soap and Ambien exams. Canadian researchers balance so Prozac cytokine storm levels.

    When discarding both consumers learn date Meridia defense strategies Hydrocodone tract. Werner et occur there or very Vicodin dogs. Best special mal depends Zoloft following autologous naloxone. Other patients therefore providing Ativan are admitted infusion.

    It has define the Lortab broad social Lorazepam study by Amoxicillin seconds. Europe fall exposed persons be made Zithromax lists of Zocor aetiology. Factors that claims on or in Clonazepam is dependent Cyclobenzaprine blinks. An integrative years or system marshals Coreg spending. It prompted lists of the past provinces in Xanax trends.

     

Enregistrer un commentaire

<< Home

csdhi

Les Iraniennes en révolte