Situation des Femmes en Iran

Public

14 avril 2007

"Norouz", nouvel an iranien à la salle des fêtes

La Gazette du Val-d'Oise , mercredi 11 avril 2007

La cause iranienne sur toutes les lèvres

Programme nucléaire, régime des mollahs, l'Iran fait souvent la une de l'actualité. Le week-end dernier, à la salle des fêtes, les associations "Femmes solidaires" et "Femmes iraniennes en France" avaient uni leurs forces pour donner de ce pays une autre image, à l'occasion du Norouz, le nouvel an iranien. "Il s'agit véritablement de plébisciter les richesses artistiques, culturelles et artisanales de ce pays aux 70 millions d'habitants", insistait Martine Roquevert, la présidente de "Femmes solidaires."
Les curieux ont pu acheter des objets faits main, écouter de la musique grâce à des groupes folkloriques, ou encore découvrir les secrets de fabrication des tapis persans. Mais la situation géopolitique n'a pas été oubliée. Les organisateurs se sont employés à enrichir les monnaie courante. Ceux-ci sont inacceptables et doivent être dénoncés", a rappelé Mojgan Moradi, membre du bureau de "Femmes iraniennes en France".


FORMIDABLE POTENTIEL

Face à la menace nucléaire, tous les acteurs du week-end ont été unanimes pour demander un véritable changement démocratique par le peuple iranien et la résistance. Maryam Radjavi, dirigante du mouvement des Moudjahidines du peuple d'Iran et présidente du Conseil national de la résistance iranienne, n'a cependant pas pu faire le voyage depuis…. Auvers-sur-Oise, où elle réside, pour des raisons de sécurité. Pas de quoi entamer la confiance et l'espoir de Mojgan Moradi: "Notre pays dispose d'un potentiel formidable, avec la moitié de sa population qui a moins de 25 ans. Il existe un véritable vivier de forces vives. Je suis confiante pour l'avenir. Pour cela, poursuivons nos actions de sensibilisation afin que le grand Iran soit un jour libre et laïque."

csdhi

Les Iraniennes en révolte