Situation des Femmes en Iran

Public

04 août 2012

Bulletin mensuel d’informations sur l’Iran

Juillet 2012

ASSOCIATIONDES DES FEMMES IRANIENNES EN FRANCE
116 Rue de Charenton 75012 Paris – France
Tél./Fax (331) 43 65 32 97

Nous n’oublions pas les 3400 opposants iraniens
dont 1000 femmes du camp d’Achraf et de Liberty

Malgré l’annonce d’un moratoire provisoire sur les exécutions pendant le mois de ramadan, un nombre élevé d’Iraniens ont été pendus en juillet dont une femme.

Le maintien du climat de la terreur même pendant le mois sacré de ramadan confirme encore une fois l’immense crainte du régime d’un autre soulèvement populaire.



Exécution publique à Ahar
ISNA, 1er juillet
Accusé de meurtre d’un enfant de 9 ans, un homme a été pendu en public dans la ville d’Ahar en Azerbaïjan oriental (nord ouest).


Un homme pendu à Ahvaz
ISNA, 2 juillet
Un homme identifié par ses initiales E.J. a été exécuté par pendaison dans la prison Karoun à Ahvaz (sud). Il a été accusé de meurtre.


Trois trafiquants pendus à Semnan
IRNA, 2 juillet
Identifiés par leurs initiales M.S., E. A. et E.CH., trois hommes accusés de détention et trafic de drogue ont été exécutés lundi matin à la prison de Semnan (nord).


Deux détenus pendus à Rafsanjan
Droits de l’Homme Iran/rafnews, 4 juillet
Deux détenus ont été pendus dimanche dans la prison de Rafsandjan (sud est). Ils on été accusés de trafic de stupéfiant. Leur identité n’a pas été révélée.


La Fifa autorise le port du voile féminin pendant les matches
AFP, 5 juillet

Le port du voile pour les joueuses a été autorisé jeudi par l'International Football Association Board (Ifab), organe garant des lois du jeu, a annoncé la Fifa lors d'une conférence de presse.

Cette mesure, demandée par la Confédération asiatique (AFC) et le Prince Ali Bin al Hussein de Jordanie, un des six vice-présidents de la Fifa, avait bénéficié en mars d'un "accord de principe" de l'Ifab qui avait toutefois souhaité attendre le "résultat d'un examen accéléré de toutes les questions liées, notamment sur le plan de la santé et de la sécurité"…

Adoptée à l'unanimité, cette mesure bénéficiera d'abord d'une période d'essais… Cette décision doit permettre la pratique du football à toutes les femmes, ce qui n'était jusque-là pas le cas en raison de restrictions religieuses visant certaines communautés.

Des associations féministes ont néanmoins exprimé leur désaccord, comme la Ligue internationale des femmes, Femix'sports et la Coordination française pour le lobby européen des femmes (Clef), dans une lettre ouverte à Joseph Blatter en décembre dernier.
Dans le monde musulman, en revanche, la nouvelle a été bien accueillie…


Un trafiquant pendu à Baft
Agence Fars, 9 juillet
Un homme identifié par ses initiales Kh. J. a été pendu dimanche matin dans la prison de Baft (sud). Il a été accusé de trafic de l’héroïne...


Pendaison publique de deux hommes Zahedan
Agence Fars, 10 juillet

Nazar-Mohammad Eskani et Abdolteif Eskani ont été accusé d’enlèvement et viol. Ils ont été exécutés en présence des familles et responsables dans la ville de Zahedan (sud).


La vie de certains journalistes et net-citoyens emprisonnés est en danger
RSF, 10 juillet
Une trentaine de militants de Reporters sans frontières et des journalistes iraniens, dont deux lauréats du prix de l'organisation, se sont rassemblés, ce 10 juillet à 14h30, devant les locaux de Iran Air, sur l'avenue des Champs Elysées, pour protester contre les arrestations arbitraires et les tortures que subissent les journalistes et net-citoyens emprisonnés en Iran. Certains y déjà ont laissé la vie, d'autres sont en danger de mort. Cinq militants, en tenues de prisonniers et au maquillage (...)


Les Etats-Unis appellent l'Iran à libérer un pasteur évangélique
AFP, 10 juillet

Les Etats-Unis ont appelé lundi l'Iran à libérer le pasteur Youcef Nadarkhani, qui a été emprisonné en 2009 et condamné à mort pour s'être converti de l'islam au christianisme…


Amnesty appelle à libérer un prisonnier politique en grève de la faim
AI, 11 juillet

Amnesty International a publié un communiqué appelant à la libération en Iran d’un journaliste prisonnier de conscience qui mène une grève de la faim depuis le 26 mai parce qu’on lui refuse l’autorisation de se rendre auprès de son fils malade.
Mohammad Sadiq Kaboudvand, ancien rédacteur en chef et fondateur de l’Organisation des Droits humains du Kurdistan, a purgé la moitié d’une peine de prison de dix ans à laquelle il a été condamné pour son travail de journaliste et de défenseur des droits de l’homme, précise l’ONG. Il est détenu à la centrale d’Evine de Téhéran.


Les autorités doivent cesser de harceler la famille d'une avocate incarcérée
Observatoire des droits humains/tolerance.ca, 12 juillet

Les autorités iraniennes doivent immédiatement mettre un terme aux mesures de harcèlement que subit la famille de Nasrin Sotoudeh, éminente avocate spécialisée dans la défense des droits humains et prisonnière d'opinion, a déclaré Amnesty International alors qu'une interdiction de voyager a été prononcée à l'encontre de son époux, Reza Khandan, et de leur fille Mehraveh Khandan, âgée de 12 ans.
Nasrin Sotoudeh purge une peine de six ans dans la prison d'Evin à Téhéran.…


Trois trafiquants exécutés à Qazvine
Agence Mehr, 12 juillet

Accusés de détention et trafic de drogue, trois hommes ont été pendus jeudi matin dans la prison centrale de Qazvine en présence des responsables de la justice et des forces de l’ordre. Les condamnés ont été identifiés par leurs initiales : A. Kh. 60 ans, G. Kh. 32 ans et Gh. Kh, 49 ans.


Une femme exécutée à Chiraz
Agence HRANA, 12 juillet

Safieh Ghafouri, alias Maryam a été exécutée jeudi à l’aube dans la prison d’Adel Abad à Chiraz. Accusé de meurtre, cette femme de 28 ans a passé les six dernières années en prison. D’après le site de Mohammad Mostafaï, elle est innocente et a avoué le meurtre sous pression.


Deux prisonniers pendus à Yasouj
Boyernews/Iran Human Rights, 12 juillet
Le responsable de la justice de la province Boyerahmad (ouest) a fait état de l’exécution de deux détenus dans la prison de la ville de Yasouj. Ils ont été accusés de trafic et détention de drogue.


Quatre activistes exécutés, cinq autres condamnés à mort (HRW)
AFP, 12 juillet
L'Iran a pendu en juin quatre activistes de la minorité arabophone du Khouzistan (sud-ouest), jugés coupables de terrorisme, et cinq autres condamnés à mort pour le même motif pourraient être exécutés incessamment, selon l'organisation de défense des droits de l'Homme Human Rights Watch (HRW).
HRW a appelé les autorités iraniennes à annuler "immédiatement" la condamnation à mort des cinq activistes originaires de la région de Khalafabad, accusés d'appartenir à un groupe armé séparatiste arabe.
Les cinq hommes, âgés de 25 à 38 ans ont été condamnés comme "ennemis de Dieu" et pour "corruption sur terre" par le tribunal révolutionnaire d'Ahvaz…

Selon HRW, 12 militants de la minorité arabe du Khouzistan ont été exécutés depuis mai 2011, dont un adolescent de 16 ans. Au moins six autres seraient morts en détention à la suite de tortures, selon les témoignages reçus par l'organisation.


Rapport du FIDH : Peine de mort dans chaque cas – protestations ethniques, prisonniers d'opinion, consommation d'alcool, ...
FIDH, 12 juillet

Karim Lahidji, vice-président de la FIDH et président de la LDDHI, a déclaré: « Les autorités de la République islamique d'Iran poursuivent sans relâche leur politique de terreur institutionnelle contre toute forme de dissidence, en imposant et en appliquant la peine de mort. Tout en ciblant régulièrement les communautés ethniques, notamment les Arabes, les Kurdes et les Baloutchis iraniens, ils continuent à faire usage fréquent de cette punition inhumaine pour d'autres 'crimes', tels la consommation d'alcool, qui ne tombent en aucun cas dans la catégorie des 'crimes les plus graves', comme il est requis en droit international.»


Chute de la production automobile au cours des trois derniers mois
AFP, 14 juillet
La production automobile de l'Iran a baissé de plus de 36% au cours des trois derniers mois, selon des statistiques du ministère de l'Industrie citées par l'agence ISNA qui a expliqué cette situation par un "manque d'argent" des constructeurs.


Défense de manger du poulet à la télévision
ruvr.ru, 16 juillet
Les autorités iraniennes ont recommandé aux chaînes de télévision de censurer les scènes de films et d'émissions dans lesquelles les acteurs mangent du poulet. De l'avis des fonctionnaires de telles scènes peuvent susciter l'envie et l'agression de la part des gens qui ne peuvent pas se permettre d'en acheter.
La situation économique en Iran a sérieusement dégradé suite aux sanctions internationales contre les institutions financières iraniennes et les producteurs de pétrole. L'inflation grandissante a fait de la viande (même de poulet) un luxe inabordable pour de nombreux habitants. Le poulet était une composante importante dans la ration des Iraniens démunis, or ses prix ont triplé au cours de cette année. Le poulet n'est accessible que dans les magasins d'Etat où les denrées sont vendues contre les cartes de rationnement et devant lesquels des files d'attente immenses se forment toujours.


Trois condamnés pendus à Kerman
ISNA, 17 juillet
Trois hommes, accusés de viol, ont été pendus dans la prison de Kerman (sud). Leur demande de clémence avait été refusée…


Les Etats-Unis exhortent l'Iran à libérer ses "prisonniers politiques"
AFP, 18 juillet

Les Etats-Unis ont de nouveau exhorté mercredi l'Iran à libérer tous ses "prisonniers politiques" en exprimant leur préoccupation pour deux d'entre eux, un militant kurde et un défenseur des droits de l'Homme.

"Nous sommes inquiets après des informations selon lesquelles l'état de santé du militant kurde Mohammed Sadiq Kaboudvand et celui du militant des droits de l'Homme Nargess Mohammadi, tous deux emprisonnés, se détériore rapidement", écrit dans un communiqué la porte-parole du département d'Etat, Victoria Nuland, rappelant que M. Kaboudvand est "en grève de la faim depuis le 26 mai"…
La secrétaire d'Etat Hillary Clinton revient tout juste lundi d'Israël où elle s'est engagée à avoir recours à "toutes les composantes de la puissance américaine pour empêcher l'Iran d'accéder à l'arme nucléaire".


Exécution à Zahedan
Agence Fars, 19 juillet
L’homme accusé d’avoir tué le commandant des forces de l’ordre de la province d’Iranchahr a été exécuté à l’aube dans la prison centrale de Zahedan (sud est).


Pendaison publique à Chiraz
Agence Fars, 19 juillet
Identifié par ses initiales A. T., un homme a été exécuté en public à Chiraz. Il a été accusé de relations sexuelles illicites, consommation d’alcool, bagarre et détention d’armes…


Trois trafiquants pendus à Ispahan
Site de la justice d’Ispahan, 22 juillet
Condamnés pour trafic et détention d’opium et crack, trois hommes identifiés comme Abdi SH. 55 ans, Malang S.A. 54 ans et Taymour M.Gh. 49 ans ont été pendus ce matin dans l’enceinte de la prison centrale d’Ispahan (sud).


Un trafiquant exécuté à Ilam
ISNA/Asre Iran, 24 juillet
Le procureur général de la province d’Ilam (ouest) a communiqué à l’agence ISNA la pendaison d’un trafiquant exécutée dans la prison Dalab.
L’homme identifié par ses initiales H. B. étaient accusé de détention et trafic de drogue à travers la province.


Le HCR lance un appel en faveur des réfugiés iraniens du camp d'Achraf
AFP, 26 juillet
Le Haut Commissariat de l'ONU aux réfugiés (HCR) a lancé jeudi un appel en faveur des réfugiés iraniens du camp d'Achraf en Irak, appelant les parties concernées à coopérer et s'armer de patience…
Cet appel intervient deux jours après la présentation par l'ONU aux résidents d'Achraf et au gouvernement irakien d'une "feuille de route" destinée à faciliter le relogement des opposants iraniens.
Dans ce document, la mission de l'ONU en Irak "propose une série de mesures qui permettront de finaliser le relogement pacifique des résidents vers le camp Hourriyah", près de la capitale irakienne.
Il appelle par ailleurs les résidents d'Achraf "à se préparer à la prochaine étape sans tarder" et le gouvernement irakien "à se montrer généreux à l'heure d'apporter de l'aide humanitaire aux résidents et à continuer à chercher une résolution pacifique à ce différend".
Sans en donner le détail, l'ONU assure que sa "feuille de route aborde les problèmes tels que l'approvisionnement en eau, la distribution d'électricité et d'autre besoins".


Gholamreza Khosravi sera exécuté en septembre pour avoir aidé financièrement l’OMPI
CNRI/Iran Focus, 28 juillet

« La vie du prisonnier politique Gholam-Reza Khosravi, 47 ans, est en danger, il a été condamné à mort pour avoir aidé financièrement l’OMPI et pour « Moharebeh » (guerre contre Dieu)… Les bourreaux de la sinistre prison d’Evine lui ont annoncé qu’il sera exécuté le 10 septembre »…

« Dans les années 1980, M. Khosravi avait été arrêté à l’âge de 16 ans parce qu’il soutenait l’OMPI, et avait purgé à l’époque une peine de cinq ans dans les geôles médiévales de Kazeroun. Il avait aussi été arrêté en 2007 à Rafsandjan et condamné à six ans de prison sans la moindre procédure judiciaire équitable. En 2010, il avait été transféré à Evine où il avait été à nouveau jugé pour son aide financière à l’OMPI. Alors qu’il ne lui restait plus que deux ans à purger, il a été condamné à mort. M. Khosravi qui a passé plus 40 mois en isolement cellulaire, attend désormais son exécution. », selon un communique du CNRI.


Une population jeune, de plus en plus urbaine et éduquée (recensement)
AFP/Radio Farda, 29 juillet
L'Iran compte désormais 75,2 millions d'habitants selon le dernier recensement national…
En 2006, lors du précédent recensement, le pays comptait 70,5 millions d'habitants, dont 68,5% vivant dans des zones urbaines...

L'alphabétisation des Iraniens âgés de 10 à 49 ans a progressé, s'élevant à 93% contre 91,7% en 2006.

Le nombre d'Iraniens ayant un diplôme universitaire ou l'équivalent atteint 10,5 millions contre un peu moins de 6,9 millions lors en 2006. 18,4% des femmes - qui représentent actuellement plus de 60% des étudiants - et 18,2% des hommes possèdent un diplôme universitaire.

La population iranienne est à 99,4% musulmane, en majorité des chiites. Le pays compte également 117.700 chrétiens, 8.756 juifs et 25.271 Zoroastriens tandis que 266.000 Iraniens interrogés n'ont pas indiqué leur religion.

Les jeunes de moins de 30 ans représentent 55% de la population contre 60% il y a cinq ans et 70% au début des années 90.

Avec une croissance démographique de 1,29% (contre 1,62% il y a cinq ans), l'Iran assiste à un lent vieillissement de sa population.

Le guide suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei, et le président Mahmoud Ahmadinejad ont appelé à un changement de la politique démographique pour favoriser les naissances.

M. Khamenei a même affirmé que l'Iran devait avoir à terme une population de 150 à 200 millions d'habitants.

Le pays héberge 1,5 millions d'Afghans, la minorité la plus importante du pays, mais aussi 51.500 Irakiens et 17.700 Pakistanais.

D’après ce recensement, le nombre des femmes chefs de famille a fortement augmenté pour arriver à 12% contre 7% en 2006.


Enrichissement à un rythme record
AFP, 30 juillet

L'Iran a accéléré de façon significative le rythme auquel il enrichit l'uranium, réduisant ainsi le temps qu'il lui faudra pour se doter de l'arme nucléaire, estimaient aujourd'hui deux journaux israéliens.


La police indienne accuse des Iraniens d’être derrière l’attentat anti-israélien de New Delhi
AFP/ The Times of India, 30 juillet
Les enquêteurs chargés de faire la lumière sur l'attentat à la voiture piégée perpétrée, le 13 février, près de l'ambassade d'Israël à New Delhi et qui avait grièvement blessé une diplomate israélienne, estime que l'attaque a été menée par des Iraniens appartenant aux Gardiens de la Révolution.

"Les détails sur les suspects ont été communiqués à l'Iran" selon le quotidien indien qui cite Houshang Afshar Irani comme étant le cerveau présumé de l'attentat et à l'origine de complots visant à tuer, à la même période, des Israéliens en Thaïlande et en Géorgie.

En mars, un journaliste indien indépendant, Syed Mohammed Kazmi, qui travaillait à mi-temps pour l'agence de presse iranienne IRNA, a été arrêté en lien avec l'attentat, commis dans un quartier très sécurisé à faible distance de l'ambassade israélienne.


Les sanctions ont "réel impact" sur l'Iran, juge le patron du Pentagone
AFP, 30 juillet

Les sanctions imposées à l'Iran ont un "réel impact" sur le pays, même si leur effet n'apparaît "pas évident pour le moment", a jugé lundi à Tunis le secrétaire américain à la Défense Leon Panetta, qui a toutefois rappelé que "toutes les options" restaient ouvertes…


Les Etats-Unis renforcent leurs sanctions contre l'Iran
Le Monde/AFP, 31 juillet
Les Etats-Unis ont renforcé leurs sanctions contre l'Iran, visant les secteurs pétrolier et financier de la République islamique en raison du "non-respect de ses obligations internationales", a annoncé mardi 31 juillet la Maison Blanche. Parmi les entités étrangères sanctionnées aux termes de cette nouvelle action figurent une banque chinoise et une autre irakienne…


Une délégation du Croissant-Rouge iranien capturée
Amnesty International, 31 juillet

Des miliciens armés opérant en Libye ont enlevé sept membres du Croissant-Rouge iranien, mardi 31 juillet 2012. Un enlèvement extrêmement inquiétant…

L’enlèvement a eu lieu alors que les travailleurs humanitaires rentraient en voiture à l’hôtel Tebesti, après une réunion au siège du Croissant-Rouge libyen, à Benghazi, tard dans la nuit du lundi 30 juillet 2012…



 

ASSOCIATIONDES DES FEMMES IRANIENNES EN FRANCE
116 Rue de Charenton 75012 Paris – France
Tél./Fax (331) 43 65 32 97
Envoyez vos dons par chèques à l’ordre de
L’Association Internationale des Droits Humains des Femmes
Ou par virement à : La Banque Postale - Centre financier de Paris
Etabl : 20041 Guichet : 00001 Compte : 2739481C020 Clé :35
IBAN : FR68 2004 1000 0127 3948 1c02 035
BIC : PSSTFRPPPAR



Libellés : ,

csdhi

Les Iraniennes en révolte