Situation des Femmes en Iran

Public

09 janvier 2013

Bulletin mensuel d’informations sur l’Iran

Décembre 2012
ASSOCIATIONDES DES FEMMES IRANIENNES EN FRANCE
116 Rue de Charenton 75012 Paris – France
Tél./Fax (331) 43 65 32 97

Nous n’oublions pas les 3400 opposants iraniens
dont 1000 femmes du camp de Liberty en Irak


L’aide anti-drogue à l’Iran doit être suspendue
worldcoalition.org, 27 novembre
http://www.worldcoalition.org/fr/Drug-busting-aid-to-Iran-must-be-frozen.html
La Coalition mondiale contre la peine de mort (ECPM) appelle les bailleurs de fonds internationaux à ne plus assister l’Iran dans l’application de la peine de mort contre le trafic de stupéfiants.
Elle appelle les États donateurs et les agences des Nations unies à « geler les programmes en cours de financement et d’assistance technique pour la lutte contre la drogue en Iran jusqu’à ce qu’un moratoire sur les exécutions pour trafic de drogue y soit mis en place ».
Dans un communiqué, les membres de la Coalition mondiale déclarent : « Nous sommes choqués que, malgré l’ampleur des preuves disponibles, les bailleurs de fonds continuent à faciliter de graves violations des droits de l’Homme au nom du contrôle des drogues»…
« Confessions » sous la torture »
L’Iran dispose de loi anti-drogue connue pour leur sévérité et viole systématiquement les droits des personnes accusées de les enfreindre.
Les suspects sont interrogés en l’absence de tout avocat et certains donnent des « confessions » sous la torture. Ces aveux sont utilisés contre eux lors de leur procès, au cours duquel ils sont condamnés à mort sans assistance juridique, ni possibilité de contester les preuves présentées contre eux, ni voie de recours.
Sur 676 exécutions en Iran l’année dernière, plus de 80 % concernaient des affaires de drogue, selon un récent rapport de Harm Reduction International (HRI), membre de la Coalition mondiale…
HRI a recensé des millions de dollars d’assistance à l’Iran pour la lutte contre la drogue, souvent par l’intermédiaire des Nations unies, en provenance de pays comme la France, le Japon, le Royaume-Uni et l’Irlande.


Une femme et deux hommes pendus à Kermanchah
Pars Daily News, 3 décembre

Le parquet de Kermanchah (ouest) a annoncé l’exécution lundi matin de 2 hommes et une femme pour le trafic de stupéfiant.


Des écrivains iraniens demandent la fin de la censure
Le Monde.fr, 3 décembre
http://keyhani.blog.lemonde.fr/2012/12/03/des-ecrivains-iraniens-demandent-la-fin-de-la-censure/


Une centaine d'écrivains, poètes et traducteurs iraniens ont demandé, dimanche 2 décembre, dans une lettre ouverte parue notamment sur le site de la BBC en persan, à ce que cesse l'autorisation préalable à la publication de leurs œuvres, que le ministère de la culture et de la guidance islamique accorde plus en plus chichement depuis 2009.

"L'Iran est l'un des rares pays, en ce début de XXIème siècle, où les auteurs sont obligés de demander l'autorisation de l'Etat pour publier leurs œuvres, bien que cette obligation ne figure pas dans la Constitution", écrivent de grandes figures de l'édition iranienne, vivant en Iran et à l'étranger. Parmi eux : les poètes Simin Behbahani et Yadollah Royaï, qui réside à Paris…


Il est temps pour l’occident d’élever la voix contre les violations des droits humains du régime iranien
dailymail.co.uk, 4 décembre

Par La Baronne Muriel Turner Of Camden
L'Iran reste en tête des nouvelles dans le monde, accrochant les titres avec ses ambitions nucléaires, sa rhétorique incendiaire et ses ingérences régionales…


Appel de l'ONU en faveur de l'avocate Nasrin Sotoudeh
AFP-Genève, 4 décembre

La Haut Commissaire aux droits de l'Homme de l'ONU Navi Pillay est "très préoccupée" par les informations sur la détérioration de l'état de santé de l'avocate iranienne Nasrin Sotoudeh, en grève de la faim en prison, a indiqué mardi son porte parole...



L'opposition iranienne en exil veut être reconnue par l'UE
AFP, 5 décembre

La présidente du CNRI, opposition en exil a appelé mercredi la France et l'Union européenne à "reconnaître la résistance iranienne", à l'image de ce qui s'est passé en Syrie, pour un changement de régime à Téhéran.
"La plus grande erreur politique de l'Occident, c'est d'ignorer un mouvement clé du changement en Iran. Une Résistance dotée de racines profondes dans la société iranienne, avec une coalition démocratique de divers groupes de l'opposition et avec plus de 50% de femmes", a déclaré Maryam Radjavi lors d'une intervention à l'Assemblée nationale, à Paris.
La présidente élue du CNRI a reçu le soutien d'une dizaine de députés français de tous bords politiques, qui ont lancé une pétition demandant la "reconnaissance de la Résistance iranienne pour l'instauration de la démocratie en Iran".
Mme Radjavi a dénoncé la politique de Téhéran "qui attise les flammes de la guerre dans tout le Moyen-Orient", par son soutien au régime de Bachar Al-Assad en Syrie, la fourniture d'armes au Hamas à Gaza et au Hezbollah au Liban et la poursuite de son programme nucléaire.
"Mais la guerre la plus terrible des mollahs, c'est celle qu'ils livrent contre le peuple iranien. En novembre, plus de cent personnes ont été exécutées", a-t-elle dénoncé, rappelant que l'Assemblée générale de l'ONU a adopté le 27 novembre une résolution condamnant des "violations graves et récurrentes des droits de l'Homme" en Iran.


Plusieurs villes d'Iran sous un pic de pollution
RFI/AFP, 6 décembre

En raison d’un fort pic de pollution qui touche depuis plusieurs jours différentes villes d’Iran, les autorités ont décrété deux jours fériés mardi et mercredi 5 décembre. Les habitants de Téhéran, l’une des villes les plus polluées au monde, ont été invités à quitter la capitale. Selon la ministre de la Santé, cette pollution a eu pour conséquence une augmentation des consultations dans les services de cardiologie de 30%. Une baisse de cette pollution est toutefois prévue pour ce jeudi 6 décembre.


Séisme dans l'est de l'Iran, au moins huit morts
Reuters, 6 décembre
Un séisme a fait au moins huit morts et douze blessés mercredi dans l'est de l'Iran, rapportent les médias iraniens qui ajoutent que ce bilan devrait s'alourdir. Le tremblement de terre, d'une magnitude de 5,5 sur l'échelle de Richter, s'est produit à 20h38 dans la région de Zahand, près de la frontière afghane, à 80 km au nord-nord-est de la ville de Birjand, selon l'institut géologique américain USGS.
Deux villages ont été durement touchés par la secousse, dont celui de Sharaj où cinq personnes sont mortes, rapporte l'agence de presse iranienne Mehr…


Déclaration des prisonniers politiques contre la montée des pressions, des humiliations et la privation des soins médicaux
Communiqué CNRI, 7 décembre
53 prisonniers politiques de la section 350 d’Evine ont exprimé dans une déclaration leur inquiétude quant à l’état gravissime des malades, et condamnent le refus des autorités de les faire hospitaliser et l’arrêt des soins. Ils dénoncent l’obligation qu’ils ont de revêtir l’uniforme de la prison et les mesures humiliantes. Ils exigent l’hospitalisation urgente des malades. Ils avertissent aussi que le régime et le système judiciaires seront tenus responsables pour tout préjudice ou coup portés aux prisonniers…


Trois trafiquants pendus à Zahedan
Agence Mehr, 8 décembre
Trois hommes accusés de détention et trafic d’opium et héroïne ont été exécutés à l’aube dans la prison centrale de Zahedan (sud est).Ils ont été identifiés étant Iraj M., Mahmoud T. et Nematolah E.
L’un d’entre eux était un ressortissant pakistanais.


Un consulat iranien attaqué en Afghanistan après le meurtre présumé de migrants
AFP, 9 décembre
Environ 200 Afghans ont attaqué le consulat d'Iran dimanche à Herat, dans l'ouest de l'Afghanistan, pour protester contre le meurtre présumé de migrants afghans par les forces de sécurité iraniennes.


L'Iran lance son propre "Youtube" pour promouvoir des "produits de valeur"
AFP, 9 décembre
L'Iran, qui censure l'accès à de nombreux sites internet étrangers, a lancé dimanche sa propre version de Youtube pour promouvoir des "produits de valeur", a annoncé le vice-président de la radio-télévision iranienne (Irib), Lotfollah Siahkali.
"A partir de maintenant, les gens peuvent utiliser ce site (http://www.mehr.ir) pour y placer leurs vidéos ou regarder les productions de la télévision iranienne", a déclaré M. Siahkali, cité par l'Irib…
Avec plus de 36 millions d'internautes pour 75 millions d'habitants, l'Iran est le pays du Moyen-orient le plus connecté sur internet, qui a joué un grand rôle dans les manifestations populaires ayant secoué le pays après la réélection contestée du président Mahmoud Ahmadinejad en 2009.


Un trafiquant pendu à Semnan
Agence Mehr, 10 décembre

Originaire de Semnan (nord), un homme identifié par ses initiales M. H. a été exécuté pour trafic de crack lundi dans la prison centrale de cette ville.


Un projet de loi de plus contre les femmes
Courrier international, 10 décembre
http://www.courrierinternational.com/breve/2012/12/10/un-projet-de-loi-de-plus-contre-les-femmes


La commission de la sécurité nationale du Parlement iranien a adopté, fin novembre, un projet de loi qui oblige les femmes célibataires de moins de 40 ans de se munir de la permission de leur "tuteur" ou de l'accord d'un "juriste musulman" pour demander un passeport. Dans la législation islamique, le tuteur est le terme pour désigner le mari, le père, le grand-père et le frère, relate le site en persan de la Deutche Welle. Cette loi doit maintenant passer devant le Parlement.

Selon la loi actuelle, seules les filles de moins de 18 ans ont besoin d'une telle autorisation pour obtenir un passeport. Les femmes mariées doivent, quant à elles, fournir une autorisation écrite de leur mari. Ce projet de loi a suscité un grand émoi parmi les militants des droits des femmes et dans la société civile.


Décès de deux écolières de 10 ans des suites de leurs brûlures
CSDHI, 11 décembre

38 écolières du village de Chinabad, près de Piranchahr, ont été la proie des flammes quand dans leur classe, une petite pièce sans le moindre équipement de secours, le chauffage au pétrole a pris feu. La porte de la classe n’avait même pas de poignée pour que ces enfants dont les vêtements étaient en feu, puissent s’échapper du brasier. Gravement brûlées, Siran Yeganeh et Elham Ameneh Esmaïlpour, âgées de 10 ans, sont mortes dans de terribles souffrances quelques jours plus tard.
La population avait à plusieurs reprises dénoncé le manque de sécurité et les risques d’incendie dans cette école. Morteza Omrani, vice-ministre de l’Education nationale, n’a pas eu honte de dire que 30% des 500.000 établissements scolaires du pays se trouvent dans le même état que cette école. C’est pourquoi d’autres tragédies sont à craindre.


La résistance iranienne s’active sur Internet
La Croix, 11 décembre
http://www.la-croix.com/Actualite/S-informer/Monde/La-resistance-iranienne-s-active-sur-Internet-_NG_-2012-12-10-886162/(CRX_ARTICLE_ACCESS)/ACCESS_CONTENT
Avec l’augmentation de la répression en Iran, la résistance au régime s’est organisée grâce à Internet.
Avec plus de 36 millions d’internautes pour une population de 75 millions d’habitants, l’Iran est le pays du Moyen-Orient le plus connecté sur Internet…
Pour contourner les interdictions, les Iraniens ont développé une résistance qui passe de plus en plus par l’espace virtuel…

Certes, le pouvoir a organisé la riposte. Certains blogueurs sont arrêtés. Comme Satar Beheshti. Quelques jours après son arrestation, en novembre dernier, il a été retrouvé mort dans la prison d’Evin à Téhéran. Ceux qui ont pu voir son corps parlent de terribles traces de torture…
Pour échapper au traçage des blogs par les services du gouvernement, un véritable jeu du chat et de la souris s’est engagé. Aussitôt fermé, un blog est rouvert sous un autre nom…


28 arrestations liées à des chaînes TV clandestines
ISNA/AFP, 11 décembre
Vingt-huit personnes, dont certaines appartenant à la communauté bahaïe, ont été arrêtées lundi pour avoir collaboré à la diffusion par satellite de chaînes de télévision "contre-révolutionnaires", a annoncé mardi le procureur général de Téhéran…


La mère du blogueur Iranien assassiné a été violement battue par la police du régime lors de la cérémonie funéraire de son fils
Agence HRANA, 13 décembre

La mère du blogueur Iranien assassiné Sattar Beheshti a été violement battue par la police du régime lors de la cérémonie funéraire de son fils.
Des membres et des proches de la famille de Sattar Beheshti qui participaient ce 13 décembre 2012, à la commémoration du passage au 40e jour de deuil de celui ci, ont été sévèrement battus par les forces répressives Iraniennes et plusieurs d’entre eux ont été arrêtés dans le lieu même ou se tenait la cérémonie...


Forte hausse des demandeurs d'asile iraniens depuis 2009 (HRW)
AFP, 14 décembre
http://www.lepoint.fr/monde/le-nombre-d-iraniens-demandant-l-asile-politique-en-forte-hausse-depuis-2009-14-12-2012-1577379_24.php
Les nombre d'Iraniens demandant l'asile politique à l'étranger est en hausse constante depuis les troubles et la répression ayant suivi l'élection présidentielle controversée de 2009, selon un rapport publié vendredi par l'organisation Human Rights Watch (HRW).

Le nombre de demandeurs d'asile iraniens est passé de 11.537 en 2009 à 15.185 en 2010 et 18.128 en 2011, affirme HRW, citant une compilation réalisée par le Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) auprès de 44 pays.
Cet accroissement témoigne, pour l'or ganisation humanitaire, "des pressions sans précédent exercées sur la société civile" par le régime iranien, qui a entrepris depuis trois ans une répression systématique et sévère de toute opposition…


Un malware efface les disques durs en Iran
lesechos.fr, 16 décembre
Les revenus pétroliers de l'Iran, touché de plein fouet par les sanctions internationales, ont diminué de moitié cette année, a reconnu le ministre de l'Economie.


Trois détenus pendus à Oroumieh
Agence HRANA, 16 décembre
Trois prisonniers accusés de trafic et détention de drogue ont été pendus dans la prison centrale d’Oroumieh (nord ouest). Deux d’entre eux ont été identifiés par les activistes des droits de l’Homme en Iran étant Ghafour MirzaÏ et Ali Shiri.


Un prisonnier exécuté à Kashan
Iran Human Rights, 17 décembre
http://iranhr.net/spip.php?article2656


Arrêté en 2009 et détenu depuis pour le trafic de crack, un homme a été exécuté ce matin dans la prison de Kashan (centre). Son identité n’a pas été révélée.


L'UE valide ses sanctions contre l'Iran en y ajoutant un nom et 18 sociétés
AFP, 18 décembre
L'Union européenne a formellement validé vendredi le nouvel arsenal de sanctions contre le régime iranien, décidé le 15 octobre dernier, en y ajoutant un nom et 18 sociétés...


Huit morts dans l'éboulement d'une mine de charbon
AFP, 19 décembre
Un éboulement mardi dans une mine de charbon du centre de l'Iran a fait huit morts, quatre mineurs portés disparus après l'accident n'ayant pu être secourus, a annoncé mercredi un responsable local.
La mine, qui emploie 40 personnes et appartient à une société privée, est située à 25 km de Tabas (sud-est de Téhéran).


Rencontre entre les mères des martyrs
Communiqué des mères du Parc Laleh, 19 décembre

 http://www.mpliran.org/2012/12/blog-post_21.html
Les mères du Parc Laleh ont fait savoir d’avoir rendu visite à la famille de Sattar Beheshti. Elles ont été reçues par la mère et la sœur du bloggeur tué sous la torture en prison…


L'ONU dénonce des violations "récurrentes" des droits de l'Homme
AFP, 20 décembre
L'Assemblée générale de l'ONU a adopté jeudi une résolution condamnant "des violations graves et récurrentes des droits de l'Homme" en Iran.
Le texte a été adopté par 86 voix pour, 32 contre (dont Inde, Liban, Soudan, Syrie, Corée du Nord) et 65 abstentions.

La résolution dénonce la pratique de la torture, "l'application de la peine de mort en l'absence de garanties internationalement reconnues" et l'augmentation du nombre des exécutions capitales, déplorant notamment que Téhéran n'ait pas "renoncé à exécuter des mineurs".
Le rapporteur de l'ONU sur les droits de l'Homme en Iran, Ahmed Shaheed, a fait état dans son dernier rapport de 670 exécutions en Iran en 2011, soit le taux le plus élevé d'application de la peine capitale par rapport à la population.
La résolution affirme que les défenseurs des droits de l'Homme en Iran, dont des avocats et des journalistes, sont "pris pour cibles de manière croissante et systématique" et dénonce une discrimination envers les femmes et les membres de minorités ethniques ou religieuses.
L'Assemblée demande à Téhéran de "libérer immédiatement et sans condition tous ceux qui ont été arrêtés et détenus de manière arbitraire pour avoir simplement exercé leur droit de se rassembler pacifiquement"…


Le Canada ajoute la "Force Qods" d'Iran à sa liste des "entités terroristes"
AFP, 20 décembre
Le Canada a annoncé jeudi qu'il ajoutait la "Force Qods" des Gardiens de la révolution, qui mène les opérations extérieures de la garde prétorienne du régime iranien, à sa liste des "entités terroristes", affirmant qu'elle armait les talibans et le Hamas…


Sept pendaisons à Ispahan
Qutotidien Kayhan/AFP, 20 décembre

Six hommes condamnés à mort pour trafic de drogue et un autre pour viol ont été exécutés par pendaison hier dans la province d'Ispahan. Les condamnés étaient âgés de 25 à 45 ans…


Fronde ouvrière sous l’effet de l’inflation
Nouvelles d'Iran (Blog du Monde), 20 décembre

Des ouvriers iraniens ont envoyé, pour la troisième fois depuis le mois de juin, une pétition au ministre du travail : ils dénoncent leur appauvrissement croissant et des fermetures d'usines en série, dans une période d'inflation majeure en Iran. Les 10 000 signataires refusent un projet de réforme de la loi du travail proposé au Parlement, qui faciliterait les licenciements. Une telle réforme "mettrait [leur] vie en péril", écrivent-ils, selon l'agence officielle Ilna, le 18 décembre. Ils demandent également au ministre du travail, Abdolreza Sheikholeslami, de démissionner.


La diffusion de deux chaînes iraniennes via un satellite espagnol coupée
AFP, 23 décembre
L'opérateur satellitaire espagnol Hispasat a cessé la diffusion de deux chaînes de la radio-télévision iranienne (Irib) à la demande du gouvernement espagnol, a affirmé samedi Mediapro, le diffuseur des deux chaînes en Espagne.


La tournée européenne de la résistance iranienne
Mediapart (blog), 23 décembre

Après une visite au Parlement d’Estonie et à l’Assemblée nationale française, les résistants iraniens se sont retrouvés la semaine dernière en Espagne pour appeler à la reconnaissance de la Résistance et au renversement du régime intégriste.


L’entrée annuelle de 600 000 individus en prisons est « effrayante »
Radio Farda, 24 décembre
Selon l’agence Fars, Mohammad Bagher Zolghadre, le n°2 de l’autorité judiciaire, a déclaré à 600 000 entrées par an des individus accusés de divers crimes et délits dans les prisons en Iran. Il a estimé que ce nombre élevé n’est pas « acceptable et à la hauteur du pays » et doit baisser…


Les opposants iraniens dénoncent le silence de l’ONU sur les conditions de la mort de Behrooz Rahimian
Iran Focus, 24 décembre

Le décès d’un militant iranien au camp Liberty en Irak a soulevé les protestations des défenseurs des droits de l’homme qui soulignent les obstacles fait à son traitement par le gouvernement irakien.
L’Associated Press qui rapporte un communiqué des opposants iraniens à Paris, précise que Behrooz Rahimian, 56 ans, a fait état de douleurs à sa poitrine dès le 25 novembre dernier, mais les autorités irakiennes ont refusé de lui fournir les soins appropriés


Pendaison à Sari
Agence Mehr, 25 décembre

Un trafiquant de drogue a été pendu à l’aube du mardi dans la prison de Sari (nord).


Les employées russes de Bouchehr payées pour porter le hijab
AFP, 25 décembre
Les employées russes de la centrale nucléaire de Bouchehr (sud) reçoivent une compensation salariale de l'Iran pour porter le voile, mais elles ne respectent pas leur engagement à se conformer à ce code vestimentaire islamique, a indiqué mardi un député iranien.


Opération policière à Téhéran, une centaine de "voyous" arrêtés
AFP, 25 décembre

Une centaine de "voyous" ont été arrêtés mardi à Téhéran, dans le cadre d'une vaste opération policière décrétée par les autorités, après l'agression brutale d'un homme, filmée par une caméra de surveillance, a annoncé la police de la capitale…
Des opérations anti-délinquance sont régulièrement organisées en Iran, mais cette dernière opération a été provoquée par la diffusion sur le site internet de partage de vidéos YouTube d'une agression à un distributeur automatique de billets, filmée par une caméra de surveillance et reprise par les télévisions.
Postée le 6 décembre, la vidéo (http://www.youtube.com/watch?v=sfWaW1Yf1ok) montre un homme attaqué par quatre individus masqués qui lui prennent son argent, sa sacoche et son manteau. L'un des agresseurs, armé d'une machette, lui porte aussi un coup de couteau avant de s'enfuir…


Un ressortissant Afghan pendu à Damghan
Agence Fars, 27 décembre
Accusé de détention et de trafic de crack, un ressortissant Afghan de 27 ans a été exécuté ce matin à Damghan (nord est). Il a été identifié par ses initiales M. M…


Cinq prisonniers pendus en public à Yassuj
Agence Fars, 27 décembre

Reconnus coupable de viols, cinq hommes ont été exécutés dans le parc publique Mehrvarzi à Yassouj (sud ouest). Ils ont été identifiés étant Ali Elahyari, Jahanshir Saadatnia, Abdolhossein Bakhtou, vahid Mohamadi et Abedine Hosseini.


Ahmadinejad démet la ministre de la Santé, seule femme du gouvernement
AFP, 27 décembre

Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a démis de ses fonctions Marzieh Vahid Dastjerdi, ministre de la Santé et seule femme du cabinet, a annoncé jeudi la télévision d'Etat.
La ministre avait proposé l'augmentation des prix d'un certain nombre de médicaments, à cause de la hausse du dollar face au rial iranien et des sanctions économiques occidentales. Si celles-ci ne visent pas directement le secteur médical, elles affectent sévèrement l'importation de produits médicaux en raison des sanctions bancaires bloquant les transactions financières.
Le président s'est opposé à une telle augmentation et a limogé la ministre…


Quatre pendaisons à yazd
Agence Fars, 29 décembre

Trois hommes reconnus coupables de viol et un trafiquant de stupéfiant ont été pendus à Yazd (entre). Leurs identités ont été révélées étant E. B, R. D., N. B. et E.A…


Le pasteur iranien Youcef Nadarkhani a passé Noël en prison
La Croix, 31 décembre

Youcef Nadarkhani avait protesté contre l’obligation faite aux enfants chrétiens de suivre un enseignement musulman puis avait été accusé d’apostasie et d’évangélisation des musulmans.
La justice avait finalement levé sa condamnation à la peine de mort pour apostasie mais avait maintenu sa peine de prison de trois ans, malgré sa libération sous caution. Il est retourné dans la prison de Lakan à Rasht (nord) mardi 25 décembre pour terminer sa peine. Il avait été condamné à mort en raison de sa conversion au christianisme.


ASSOCIATIONDES DES FEMMES IRANIENNES EN FRANCE
116 Rue de Charenton 75012 Paris – France
Tél./Fax (331) 43 65 32 97
Envoyez vos dons par chèques à l’ordre de
L’Association Internationale des Droits Humains des Femmes
Ou par virement à : La Banque Postale - Centre financier de Paris
Etabl : 20041 Guichet : 00001 Compte : 2739481C020 Clé :35
IBAN : FR68 2004 1000 0127 3948 1c02 035
BIC : PSSTFRPPPAR

Libellés : ,

csdhi

Les Iraniennes en révolte