Situation des Femmes en Iran

Public

03 mars 2017

Bulletin mensuel d’informations sur l’Iran

 AFIF INFOS
 Février 2017
 ASSOCIATION DES FEMMES IRANIENNES EN FRANCE 
afifem2001@yahoo.fr
                   
                                               
L’Iran doit arrêter de refuser l’accès aux soins des prisonniers
WMA, 1er février 2017

L'Association Médicale Mondiale (World Medical Association) ainsi que d’autres organisations d’éthique médicale et de défense des droits humains ont exhorté les autorités iraniennes d’arrêter d’utiliser la privation de soins médicaux comme sanction contre les prisonniers politiques détenus à la prison de Rajai Shahr.

L'Iran classé troisième au monde pour les suicides des femmes
Site officiel Vista, 1er février 2017
Le taux de suicides des femmes dans le monde ne cesse d'augmenter.

Dans ce contexte, l’Iran se classe au troisième rang ; il est sur le point de dépasser le nombre de suicides chez les hommes ...

Les experts considèrent la dépression comme la principale raison derrière les suicides, mais dans certaines provinces iraniennes, les désaccords familiaux en sont la principale raison.

Pauvreté : l’origine du mariage de petites filles 
ILNA/ CSDHI, 2 février 2017
Saeed Seyed Al-Hosseini, directeur adjoint de planification auprès de l’Ordre des médecins de Sistan-Baloutchistan a déclaré que «malheureusement, le plus grand nombre de mariages des jeunes filles a lieu dans la partie sud de Sistan-et-Baloutchistan ... »
Il a ajouté que les filles ont souvent entre 12 et 13 ans dans ce type de mariages et sont surtout mariées à des hommes âgés qui ont de multiples conjointes ... La principale raison de ce type de mariage est selon lui « la pauvreté »… « Ces jeunes filles souffrent malheureusement de dépression et d'autres problèmes jusqu'à la fin de leur vie. Tandis que leurs maris sont âgés de 70 ou 80 ans, elles n'ont pas encore 20 ans.

Une femme condamnée à perdre un œil
tasnimnews.com, 2 février 2017
La Cour suprême a condamné une femme à l'aveuglement d'un œil en représailles d’une attaque à l'acide qui avait aveuglé sa victime dans un œil Dehdasht. Le chef du département de la justice de Kohqilouyeh, Majid Karami, a annoncé que la femme a également été condamnée au paiement d’une compensation et à sept ans d'emprisonnement.

66% des Iraniennes victimes de violence domestique
Agence officielle, Tasnim/ CSDHI, 2 février 2017
Selon une enquête menée par le ministère de l'Intérieur en 2004, Maryam Kian Ersi, avocate iranienne, a déclaré qu’environ 66 % des femmes iraniennes ont été victimes de violence au moins une fois dans leur mariage et 56 % des enfants maltraités sont des filles. Selon ce rapport, 44 % de ces filles sont maltraitées par leurs pères.
D’après ces statistiques, 70 % des chefs d'accusation de violence sexuelle, qui ont été formulés, concernent des filles, et 50 % de ces abus sexuels ont été commis par des membres de la famille.

Un homme et une femme condamnés à mort par lapidation
Site officiel Keshkan, 3 février 2017
La 1ère branche de la Cour pénale de Lorestan a condamné un homme Kh.A, et une femme S.M, soupçonnés dans le dossier connu sous le nom de «Gerab Clip», à la lapidation. Le verdict a été publié pour la diffusion d'un clip vidéo montrant les relations illicites entre un religieux et une femme à Gerab près de Kouhdasht en Iran.

Prolongement de détention pour une partisane du mysticisme
humanrightsiniran.org, 8 février 2017
Le pouvoir judiciaire iranien a prolongé la détention de Massoumeh Zia pour un autre mois. Elle est détenue dans une cellule isolée de la section 209 de la prison d'Evin depuis le 6 janvier 2017.
Membre du groupe Erfan Halqeh (mysticisme), Massoumeh Zia a été arrêtée par des agents de renseignement à l'aéroport à son arrivée de l’étranger.

Une jeune activiste convoquée à Evine
humanrightsiniran.org, 8 février 2017
Shima Babaie, activiste de 21 ans a été une autre fois convoquée à la prison d’Evine. Elle a été accusée de «propagande contre le régime» et de «rassemblement et collusion contre la sécurité nationale». Après une première libération sous caution, elle a été convoquée à plusieurs reprises par le «ministère de Renseignements».

Condamnée à 99 coups de fouet pour des SMS
Site officiel ROKNA/ CSDHI, 9 février 2017
Une jeune veuve prénommée Sepideh, a été condamnée le 3 février 2017 à 99 coups de fouet et à l’exil pour contacts téléphoniques et échanges de SMS avec un homme. Le mari de Sepideh avait quitté le domicile familial le 19 avril 2012.  Son cadavre avait été retrouvé peu après, poignardé, dans les zones désertiques au nord de Téhéran.

Le 38e anniversaire de la révolution iranienne, 38 ans de répression médiatique
RSF, 9 février 2017
https://goo.gl/Vj89M0

« La liberté des médias était l'une des principales revendications de la révolution qui a renversé le Shah et a amené Khomeiny au pouvoir en février 1979, il y a 38 ans. Mais c'est une promesse qui n'a jamais été tenue et l'Iran est aujourd'hui l'une des plus grandes prisons du monde des acteurs des médias, avec un total de 29 journalistes et citoyens-journalistes détenus…
L'Iran est classé 169ème sur 180 pays dans l'Indice mondial de liberté de la presse 2016 de RSF… »

Condamnée à deux ans de prison pour avoir enquêté sur la disparition de sa nièce
Site Sahba News, 10 février 2017
Raheleh Rahemipour, sœur d'Hossein Rahemipour, militante politique exécutée en 1984, a été condamnée à deux ans de prison par le tribunal révolutionnaire de Téhéran pour avoir suivi le sort de sa nièce, disparue à la prison d'Evine dans les années 80.


Huit filles arrêtées pour tenter d’entrer au stade de football
jamnews.ir, 14 février 2017
Le 12 février, huit jeunes filles qui avaient l'intention de regarder le match entre les équipes de football iraniennes Persepolis et Esteghlal au stade Azadi ont été arrêtées. Inspectées à la porte principale, ces filles ont été remises aux responsables concernés.

Le «premier gouvernement féministe du monde» défile voilé en Iran
Lefigaro.fr, 13 février 2017
https://goo.gl/YVYHJ6                              
https://goo.gl/zWbk9G
La ministre du Commerce suédoise Ann Linde et plusieurs femmes du gouvernement suédois ont suscité l'indignation en défilant voilées devant le président Rohani. Le gouvernement suédois prétend pourtant pratiquer « une politique étrangère féministe ».
La photo a ému les réseaux sociaux. On y voit la ministre du Commerce et des relations avec l'UE suédoise Ann Linde et d'autres femmes membres du gouvernement défiler en hijab à Téhéran devant le président iranien Rohani samedi. Il s'agissait d'une délégation emmenée par le premier ministre suédois, Stefan Löfven, qui avait pour objet des transactions commerciales avec l'Iran.

Rapport choquant d’une prisonnière politique en Iran
CNRI, 13 février 2017
https://goo.gl/1wNFGW
Dans un rapport choquant sur la situation des mères prisonnières

politiques emprisonnées dans la tristement célèbre prison d’Évine, la prisonnière politique Narges Mohammadi décrit les tortures psychologiques auxquelles elles doivent faire face.

Eminente défenseure des droits humains et prisonnière d'opinion, Narges Mohammadi fut condamnée dans deux affaires à 6 ans de prison dans un cas et 16 ans dans le second…

Exode des cerveaux de l’Iran
CNRI, 15 février 2017
Selon un rapport du FMI, l'Iran est classé numéro un en matière de « fuite des cerveaux» parmi 91 pays en développement et non développés. Chaque année, entre 150 à 180 mille iraniens instruits quittent leur pays pour poursuivre leurs études à l'étranger.

20.000 sites et médias sociaux sont fermés chaque semaine
mehrnews.com, 15 février 2017
Le procureur général de l’Iran, Mohammad-Jafari Montazari, a déclaré dans un rassemblement judiciaire que chaque semaine " entre 15 à 20 mille sites et médias ‘corrompus’ et politiques sont fermés".
Il a dit avoir écrit à tous les systèmes et unités pour leur dire que « les lettres administratives et informatives ne devraient pas être envoyées par Telegram, mais malheureusement, elles ne sont pas écoutées».

Une jeune femme expulsée de l'équipe nationale pour ne pas porter le voile
farsnews.com, 18 février 2017
Dorsa Derakhshani, membre de l'équipe nationale féminine iranienne d'échecs et sixième championne du monde des moins de 18 ans, a été expulsée de l'équipe nationale pour ne pas se couvrir les cheveux dans le Tradewise Gibraltar Chess Festival.


Manifestations à Khouzistan met le régime en alerte
Iran Manif/CNRI, 18 et 19 février   2017
La tension reste vive depuis plusieurs jours à Ahvaz, métropole de la province pétrolière du Khouzistan.
La ville a été la scène de grandes manifestations antigouvernementales. Les habitants sont descendus en masse dans les rues d’Ahvaz pour la cinquième journée consécutive le dimanche 19 février.
En raison du taux très élevé de poussière et de particules fines dans l’air, plusieurs centrales électriques sont tombées en panne et dans la plupart des villes du Khouzistan, il y a eu des coupures d’électricité et d’eau.
La pollution d’air est supérieure aux taux les plus élevés détectables par des instruments de mesures et selon le député de la ville de Dezfoul « a provoqué de nombreuses maladies dermatologiques et respiratoires... Les hôpitaux sont saturés et n’ont plus la capacité d’accueillir les nouveaux malades». Les manifestants ont réclamé le renvoi des responsables incompétents. »
Le régime iranien a envoyé les unités spéciales anti-émeute et la milice du Bassidj en renfort pour mâter la situation. A Téhéran des manifestations de soutiens aux Ahvazis a été réprimées.  Beaucoup de femmes, toujours en premières lignes, ont été arrêtées.

Une femme condamnée à 99 coups de fouet pour "relation illégitime"
Agence officielle ROKNA, 19 février 2017
Une jeune femme a été condamnée à 15 ans de prison et 99 coups de fouet par les tribunaux pour complicité de meurtre et relations illégitimes.

Comment l'ONU peut stopper le fléau de l'intégrisme en Iran
Le Huffington Post, 21 février 2017
https://goo.gl/gSvrQ5
«…Nombreuses femmes, jeunes filles et mères iraniennes autour de moi ont subi des peines de prison ou d'avoir perdu des membres de leurs familles dans la tuerie des prisonniers politiques. Certaines sont directement touchées par le massacre perpétré en été 1988 sur ordre du "Guide suprême" de l'époque, Rouhollah Khomeiny…
On oublie souvent que le premier Etat islamiste dans la région fut une création du Khomeynisme. En laissant les responsables de ces crimes continuer dans l'impunité, la communauté internationale a laissé se répandre le cancer de l'intégrisme sans agir ni tenter de guérir le mal. Il est temps de s'attaquer à la racine du fléau par le remède de la justice. »

La jeune ingénieur se suicide après avoir été violée en prison
rojikurd.net/mirovayeti, 22 février 2017
Mahdis Mir-Qavami, jeune ingénieur originaire de Kermanshah, s'est suicidée dès sa libération du centre de détention de Kermanshah après qu'un agent de renseignement l'avait violée.
Elle avait été convoquée le 24 janvier dans ce centre de détention et y a été détenue pendant deux jours. Elle a utilisé un insecticide connu sous le nom de comprimé de riz, pour mettre fin à sa vie.

L'Iran est 8ème dans le monde en termes de population carcérale
iribnews.ir, 22 février 2017
Ali-Asghar Jahangir, le chef des organisations pénitentiaires a déclaré que 13.000 personnes sont emprisonnées pour des crimes non-intentionnels dans les prisons iraniennes ajoutant que "L'Iran occupe la huitième place dans le monde en termes de population carcérale".

Une journaliste détenue en mauvais état de santé à Evine
humanrightsiniran.org, 22 février 2017
Tahereh Riahi, journaliste de la rubrique sociale à l'agence de presse Born, a été interpellée le 7 décembre par des agents du ministère de Renseignements dans le bureau de cette agence. Elle a subi un certain nombre de saisies et d’interrogatoires et se trouve est actuellement dans un mauvais de santé.
Tahereh Riahi a été arrêtée pour «répandre la propagande contre le régime».

Plainte d’une détenue politique auprès de l'ONU
iran-hrm.com, 22 février 2017
Selon les informations reçues par « Justice pour l'Iran », la prisonnière politique Maryam Akbari-Monfared, détenue à la prison d'Evine qui doit purger une peine de 15 ans, a exhorté l'ONU à interroger la République islamique sur les cas de ses proches secrètement exécutés en 1988. Elle a déposé en septembre 2016 une plainte officielle auprès de la magistrature iranienne pour une enquête sur les exécutions extrajudiciaires de son frère et de sa sœur, Abdolreza et Roghieh Akbari-Monfared,
En raison de l'absence de réponse de la part du pouvoir judiciaire, elle a décidé de faire appel au « Groupe de travail des Nations Unies sur les disparitions forcées et involontaires ».
Après une délibération approfondie, le Groupe de travail des Nations Unies décidera rapidement si la République islamique doit rendre des comptes sur le cas de la famille Akbari-Monfared.

L’état critique d’une fille victime de l’attaquée à l'acide
humanrightsiniran.org, 23 février 2017
Le commandant des forces de sécurité de l'État à Nahavand a fait la lumière sur certains détails concernant une attaque d'acide dans un salon de coiffure de cette ville. La fille blessée a été transférée à l'hôpital, mais elle est dans un état critique, selon le commandant.

Une militante des droits des femmes arrêtée à Ahvaz
hra-news.org, 26 février 2017
Sepideh Qolian, étudiante en médecine vétérinaire et activiste des droits des femmes, a été arrêtée le vendredi 24 février, chez elle par les forces de sécurité. Elle a été emmenée dans un endroit inconnu.


Rapport annuel d’Amnesty International - IRAN 2016/2017
https://goo.gl/uECgER
Extrait : Droits des femmes
« …Les femmes étaient toujours en butte à une discrimination systématique dans la législation et dans la pratique, notamment en matière de divorce, d’emploi, d’héritage et d’accès aux fonctions politiques, ainsi qu’en droit pénal…
En septembre, le guide suprême Ali Khamenei a rendu publique une politique familiale nationale prônant le mariage précoce, les grossesses répétées, la diminution du nombre de divorces et un plus grand respect des rôles « traditionnels » des femmes comme femmes au foyer et des hommes comme soutiens de famille. Cette politique faisait craindre que les femmes victimes de violence domestique ne soient encore plus marginalisées et qu’elles ne fassent davantage l’objet de pressions les poussant à accepter de se « réconcilier » avec les auteurs des violences et de rester dans une relation conjugale violente…
Les lois sur le port obligatoire du voile (hijab), qui bafouaient les droits des femmes à l’égalité, au respect de la vie privée et à la liberté d’expression, de conviction et de religion, permettaient toujours à la police et aux forces paramilitaires de harceler les femmes, de leur infliger des violences et de les emprisonner ».

FEVRIER 2017

50 EXECUTIONS

Un prisonnier exécuté à Makou
humanrightsiniran.org, 6 février 2017
Inculpé pour trafic de stupéfiants, Taher Saeed, 38 ans, a été pendu le mercredi 1er février dans la prison centrale de Makou après 6 ans de détention.

Un détenu pendu à Jiroft
Site officiel Ranka, 11 février 2017
Accusé de peine de rétribution pour homicide, le détenu identifié étant « M. Sh. » a été pendu a été exécutée ce matin dans la prison de Jiroft en présence d'un groupe de fonctionnaires".

Deux prisonniers pendus à Mashhad
Agence de presse RAKNA, 13 février 2017
Deux hommes condamnés pour meurtre ont été pendus à l'aube du 12 février dans la prison centrale de Mashhad.

L'Iran exécute 7 personnes à Qom
Droits de l'Homme en Iran, 13 février 2017
Sept prisonniers ont été exécutés dans la prison centrale de Qom ce lundi à l’aube. L’un a été identifié étant Said Shokri, 26 ans.

Deux pendaisons à Zabol
hrdai.blogspot.al, 13 février 2017
Deux détenus, Zaher Nohatani 30 ans et Mohammad Sarani 26 ans, ont été exécutés ce lundi après deux jours de torture mentale et physique dans la prison de Zabol.

Douze prisonniers exécutés
Iranhr.net, 15 février 2017
Douze détenus ont été pendus aujourd'hui dans la prison de Rajai Shahr à Karaj.

Deux prisonniers pendus à Qezelhesar
hra-news.org, 16 février 2017
Mehdi Fayaz-Pasandideh et Jafar Javadi ont été pendus ce jour pour trafic de drogue dans la prison de Qezelhesar à Karaj.

Un détenu pendu à Zahedan
hra-news.org, 16 février 2017
Mostafa Abadi originaire de Lorestan, a été pendu dans la prison centrale de Zahedan pour des accusations liées aux drogues. Il avait purgé neuf ans de prison.

Un homme pendu à Minab
Abdolhamid Kouhkan, un détenu baloutch, a été pendu mercredi dans la prison de Minab pour des charges liées à la drogue.

Exécution collective de 6 prisonniers à Birjand
iran-hrm.com, 17 février 2017
Jeudi, six détenus ont été pendus dans la prison centrale de Birjand.

Deux prisonniers pendus à Kermanshah
HRANA, 18 février 2017
Accusés de trafic de drogue, Mohammad-Karim Azizpanah 43 ans et Hamid Reza Reybaz, 35 ans, ont été exécutés ce samedi 18 février à la prison de Dizsel Abad.

Exécution hâtive de deux détenus à Khoramabad
hrdai.blogspot.al, 19 février 2017
Deux frères Mohammad et Amin Mir, 35 et 31 ans, ont été exécutés dans la prison centrale de Khoramabad

Pendaison après 8 ans de prison
Agence officielle Iran Online News, 19 février 2017
Accusé d’homicide, un homme a été pendu le 14 février après huit ans de prison..

Un détenu exécuté à Shiraz
Baloch Activists Campaign, 20 février 2017
Ismael Hassanzehi, condamné à mort pour des accusations liées à la drogue fut pendu à la prison de Shiraz ce mardi matin.

Un jeune détenu pendu à Kermanshah
humanrightsiniran.org, 23 février 2017
Accusé d’homicide, Farshid Sajadi Asl, 28 ans, prisonnier de la ville de Kamyaran, a été exécuté le mercredi 2 février dans la prison de Dizel Abad à Kermanshah.

Deux prisonniers exécutés à Rasht
TV nationale de Guilan, 25 février 2017
Un homme de 49 ans de la ville d'Anzali et un autre de 56 ans ont été pendus dans la prison de Lakan à Rasht pour des accusations liées à la drogue.

Trois détenus pendus Orumieh
hrdai.blogspot.al, 28 février 2017
Le mardi 28 février, trois prisonniers ont été pendus dans la prison d'Orumieh. Ils ont été identifiés étant Afshin Shokati, Ali Valizadeh et Morteza Bagherzadeh.




ASSOCIATION DES FEMMES IRANIENNES EN FRANCE
9 Rue Parrot 75012 Paris – France
Tél. : (331) 43 65 32 97
afifem2001@yahoo.fr

Envoyez vos dons
Par chèques à l’ordre de
L’Association Internationale des Droits Humains des Femmes
23 Rue du Départ 75014 Paris
Ou par virement à
 La Banque Postale - Centre financier de Paris
Etabl : 20041   Guichet : 00001 Compte : 2739481C020 Clé : 35
IBAN : FR68 2004 1000 0127 3948 1c02 035    BIC : PSSTFRPPRR

22 février 2017

Comment l'ONU peut stopper le fléau de l'intégrisme en Iran

http://www.huffingtonpost.fr/simin-nouri/comment-lonu-peut-stopper-le-fleau-de-lintegrisme-en-iran/

...Oui en effet on oublie souvent que le premier Etat islamiste dans la région fut une création du Khomeynisme. En laissant les responsables de ces crimes continuer dans l'impunité, la communauté internationale a laissé se répandre le cancer de l'intégrisme sans agir ni tenter de guérir le mal. Il est temps de s'attaquer à la racine du fléau par le remède de la justice.

huffingtonpost.fr 21/02/2017

csdhi

Les Iraniennes en révolte